Regions Bruxelles

Bruxelles in the dark "tirer une note positive sans faire de misérabilisme"

Stefano Bedani barman de "Chez ta mère"

© Lisa Guillaume

30 sept. 2022 à 13:29Temps de lecture1 min
Par Lisa Guillaume

Les clients ont répondu présent à l’appel lancé par Pierre Millour gérant des établissements Chez ta mère et Liesse et Pia Renaudat gérante du Petit Mercado à Saint-Gilles.  

C'est vraiment très bizarre mais on va devoir s'habituer

Jeudi soir, le bar à cocktails de la chaussée d’Ixelles Chez ta mère faisait salle comble. Sans gaz ni électricité et à la lueur de la bougie, les clients ont pu profiter d’une ambiance chaleureuse pour déguster huîtres et Ceviche. Seul bémol, le manque de musique laisse perplexes certaines clientes : “ c’est vraiment très bizarre, mais bon, on va devoir s’habituer”

Loading...

 

L’idée c’était de tirer une note positive de cette situation et de ne pas juste faire du misérabilisme

Derrière ce concept innovant se cache une réalité bien moins réjouissante. L’évènement est né suite à l’inquiétude profonde de Pierre Millour après avoir reçu ses nouveaux acomptes d’énergies : "l’idée c’était de tirer une note positive de cette situation et de ne pas juste faire du misérabilisme.” 

Ces dernières années, le secteur de l'HORECA a souffert. Entre les fermetures des établissements suite aux mesures sanitaires, l'inflation qui touche tout le secteur et  les difficultés liées au recrutement du personnel, de tels évènements sont nécessaires pour alerter sur la situation, mais d'après Pierre Millour, cela ne sera peut-être pas suffisant. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous