RTBFPasser au contenu

Regions

Bruxelles candidate à la Mission européenne "Villes neutres en carbone et intelligentes"

Barbara Trachte.

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert jeudi à la candidature de la Région bruxelloise auprès de l'Union européenne à la Mission "Villes neutres en carbone et intelligentes" d'Horizon Europe. Celle-ci permettra de concourir à des moyens supplémentaires pour stimuler la Recherche et l'Innovation bruxelloises, a affirmé la secrétaire d'État à la Recherche scientifique, Barbara Trachte.

La Région bruxelloise et la plupart de ses communes se sont coordonnées pour entrer un dossier de candidature auprès de la Commission européenne. Objectif: faire partie des 100 villes européennes sélectionnées pour développer des projets de recherche collaboratifs qui les aideront à atteindre la neutralité carbone en 2030 et ainsi devenir des exemples pour leurs consœurs.

Horizon Europe est le nom du programme de financement 2021-2027 de l'UE pour la Recherche et l'Innovation (R&I). Dans ce programme, la Mission "Villes Neutres en Carbone et Intelligentes" propose de soutenir 100 villes s'engageant résolument dans la transition et qui, avec ses citoyennes et citoyens, administrations, entreprises?, tracent une feuille de route pour viser la neutralité carbone. Un objectif déjà fixé par la Région dans sa déclaration de politique générale mais qui permettra de faire de la Région bruxelloise, si elle est sélectionnée, un véritable centre d'expérimentation et d'innovation, de dimension européenne. 

Financements

Une mise en réseau et un centre d'échanges de connaissances visant l'internationalisation de bonnes pratiques et la facilitation des collaborations au niveau international seront mis en place dans le cadre de la Mission.

Si la candidature bruxelloise est acceptée, des financements conséquents seront accessibles afin de développer, tester et créer des projets-pilotes innovants en matière de neutralité climatique et en collaboration avec les Bruxellois(es). Le label « Mission » offrira également un signal clair aux investisseurs désireux de participer à la transition de la Région et de ses communes. 

Pour Barbara Trachte, « cette candidature est une opportunité pour plusieurs raisons: d'abord, l'accès à des financements pour nos projets liés à la transition. Ensuite, une inscription avec d'autres villes européennes pionnières dans une démarche commune vers la neutralité carbone, qui devra servir d'exemples à toutes les villes européennes. Je me réjouis d'ailleurs que les communes bruxelloises ont répondu à l'appel, cela montre leur engagement. Et enfin, une implication renforcée des Bruxelloises et Bruxellois à des projets de recherche, pour lesquels ils et elles apporteront une grande plus-value. »

Innoviris, l'institut bruxellois pour la recherche et l'innovation, a coordonné la candidature. La sélection de la Commission européenne est attendue pour la fin du premier trimestre 2022.

 

Articles recommandés pour vous