RTBFPasser au contenu

Monde Asie

Bruxelles : action devant l’Ambassade de Chine pour demander la libération des prisonniers d’opinion

Action d’Amnesty International à Bruxelles
26 janv. 2022 à 13:141 min
Par Belga

À l’approche des jeux olympiques (JO) d’hiver de Pékin qui s’ouvriront le 4 février, une dizaine de militants d’Amnesty International ont appelé mercredi en fin de matinée, devant l’ambassade de Chine à Bruxelles, à la libération de 5 défenseurs des droits humains.

Une bannière avec leurs portraits, mis en exergue au moyen des 5 anneaux olympiques, a été déployée. Elle était portée par des militants qui avaient des flambeaux en main.

Les personnes visées par cette campagne sont la journaliste citoyenne Zhang Zhan, l’universitaire ouïghour Ilham Tohti, la défenseure des droits du travail Li Qiaochu, l’avocat spécialiste des droits humains Gao Zhisheng et le blogueur tibétain Rinchen Tsultrim. Amnesty International a lancé fin décembre une pétition en ligne en leur faveur.

"Nous demandons la libération de ces cinq courageux défenseurs des droits humains, de même que celle de toutes les autres personnes emprisonnées en Chine pour le simple fait d’avoir exprimé une opinion dissidente", explique Philippe Givron, coordinateur Chine de la section belge francophone d’Amnesty International.

"Les Jeux olympiques de Pékin promettent d’offrir un spectacle sportif mémorable, mais le monde qui les regardera ne peut pas ignorer délibérément ce qu’il se passe ailleurs en Chine", ajoute Alkan Akad, chercheur sur la Chine pour l’ONG. Amnesty International appelle les représentants des gouvernements à voir dans cet événement une opportunité majeure pour discuter des droits humains avec les autorités chinoises.

A revoir aussi, ce reportage du journal télévisé du 20 janvier :

Sur le même sujet

23 nov. 2021 à 13:39
1 min

Articles recommandés pour vous