RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Brussels Airlines réduit sa perte lors d'un 1er trimestre toujours affecté par le Covid

05 mai 2022 à 06:33Temps de lecture1 min
Par Belga

Brussels Airlines a pu réduire sa perte opérationnelle de 11%, à -62 millions d'euros, lors des trois premiers mois de l'année, toujours pénalisés par la crise sanitaire et marqués par une flambée des prix du carburant. La compagnie aérienne belge n'a, en revanche, presque pas souffert de la guerre en Ukraine.

Le premier trimestre, "traditionnellement la période la moins performante de l'année dans le secteur de l'aviation", a encore "été impacté par les conséquences de la pandémie de Covid", souligne Brussels Airlines. Le trafic en début d'année a en effet souffert de l'augmentation du nombre d'infections causées par le variant Omicron.

Brussels Airlines a tout de même pu augmenter son offre et réaliser un chiffre d'affaires de 157 millions d'euros, presque triplé par rapport à un premier trimestre 2021 (+185%) qui avait été très faible.

Mais les charges d'exploitation ont dans le même temps bondi de 75% pour atteindre 227 millions d'euros, "principalement en raison de l'augmentation des volumes et de la hausse des prix du carburant, ainsi que de l'augmentation des frais et charges liés aux volumes", souligne la compagnie qui dit être encore bien protégée contre l'augmentation des prix du carburant grâce à sa politique de couverture.

Pour 2022, Brussels Airlines prévoit de ramener sa capacité à 80% des niveaux de 2019, grâce à l'ajout de deux avions moyen-courriers et d'un avion long-courrier supplémentaire, "afin de renforcer sa position en Afrique de l'Ouest et de consolider davantage son hub à Bruxelles.

La filiale de Lufthansa, qui vient d'abandonner l'obligation du port du masque à bord de ses avions, s'attend à une demande très élevée cet été, "car les gens recommencent à voyager après la pandémie."

Sur le même sujet

Menace de grève chez Brussels Airlines : la direction soumet des contre-propositions aux syndicats, qui se décideront jeudi

Les syndicats n'ont pas demandé à Brussels Airlines d'annuler des vols

Belgique

Articles recommandés pour vous