Jupiler Pro League

Bruges met fin à plus de vingt ans de disette à Anderlecht et revient à un point de Genk

Anderlecht - FC Bruges : Le résumé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 avr. 2019 à 07:07 - mise à jour 04 avr. 2019 à 20:20Temps de lecture2 min
Par RTBF

Le 9 septembre 1998 est une date qui peut désormais être effacée des tablettes Blauw & Zwart : 247 mois plus tard, le Club de Bruges a réussi à renouer avec la victoire après une rencontre spectaculaire face à Anderlecht au Parc Astrid (2-3) dans le cadre de la deuxième journée des play-offs I.

Ce succès du Club de Bruges (34 points), son deuxième consécutif en play-offs I, lui permet de revenir à une longueur de la première place occupée par Genk (35 points), battu à l'Antwerp mardi soir (1-0). Le Top 3 de notre compétition se tient désormais en deux unités, puisque le Standard, 33 points, s'est imposé à Gand mercredi (1-2).

Derrière, cela s'annonce plus délicat pour Anderlecht, battu pour la deuxième fois après sa défaite 3-0 à Genk lors de la journée inaugurale de ces play-offs I. Les Mauves, avec 26 points, peuvent sans doute déjà dire adieu au titre, voire même à une place sur le podium.

Des buts, de l'intensité... Ce "Topper" a tenu ses promesses

Brandon Mechele et Yannick Bolasie

Anderlecht n'avait pourtant eu besoin que de deux minutes pour amener le danger dans le grand rectangle brugeois, mais Brandon Mechele, d'un geste défensif de grande classe alors qu'Ethan Horvath, fautif à la relance, était battu, devançait la reprise de la tête de Yannick Bolasie, qui n'avait plus qu'à la pousser au fond.

Moins de trois minutes plus tard, c'était au tour de Thomas Didillon de louper sa relance au pied : le portier français cédait le cuir à Siebe Schrijvers qui allait chercher la tête de Wesley, qui n'avait aucune difficulté à ouvrir le score (5' 0-1).

Les occasions se multipliaient de part et d'autre et le VAR entrait à deux reprises en action, d'abord pour ne pas accorder de penalty à Ivan Obradovic, ensuite pour valider le but d'Emmanuel Dennis, parti à la limite du hors-jeu tromper Thomas Didillon (32' 0-2).

Les Bruxellois faisaient le forcing en début de seconde période et allaient en être récompensés peu après l'heure de jeu, lorsqu'une frappe de Pieter Gerkens secouait les filets d'Ethan Horvath (64' 1-2).

Les hommes de Fred Rutten, dominateurs en seconde période, poussaient tant et plus pour tenter d'arracher le partage, mais les Brugeois, très solides derrière, ne leur laissaient que rarement l'occasion d'inquiéter le portier américain.

Arnaut Danjuma, fraîchement monté au jeu, allait d'ailleurs crucifier les Mauves sur l'une des rares offensives brugeoises en deuxième mi-temps (87' 1-3). Adrien Trebel, d'une tête plongeante, lui rendait la pareille trois minutes plus tard (90' 2-3).

Anderlecht devait finalement s'incliner, après avoir pourtant livré une prestation correcte... après la pause.

Loading...

Sur le même sujet