RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le Doc du Bourlingueur

"Brigade des mineurs d’Oakland": la prostitution des adolescentes

La prostitution adolescente à Oakland
À à peine 10km de San Francisco, de l’autre côté de la baie, se trouve la ville d’Oakland. Au classement des villes les plus dangereuses des États-Unis, elle occupe la 2ème place. Très pauvre, elle est tristement connue pour être la capitale de la prostitution adolescente. La brigade de protection des mineurs traque proxénètes et clients, et a accepté d’être suivie par des caméras de télé.
 

Brigade des mineurs d'Oakland

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Proche du Golden Gate, des célèbres maisons aux façades bleues et des otaries du Pier 39, Oakland offre un tout autre paysage : une banlieue délabrée et défavorisée. Et alors que la prostitution y est interdite, de jeunes, très jeunes filles, y arpentent les trottoirs en plein jour. Parfois dès l’âge de 11 ans, des proxénètes les envoient sur le trottoir. Ces exploitants sont souvent d’anciens dealers de drogue, reconvertis dans ce business plus rentable.
Face à la criminalité qui explose dans cette ville de 400.000 habitants, ce sont 700 policiers qui combattent ce fléau à Oakland, avec toute une aile consacrée à la brigade des mineurs et aux crimes sexuels, la plus performante du pays. Ils sont d’anciens Marines ou soldats de l’armée et travaillent sous couverture. C’est souvent sur les réseaux sociaux que des agents infiltrés piègent les trafiquants. Ils se créent un faux profil en se faisant passer pour de très jeunes filles. C’est pour eux le meilleur moyen de les coincer, les jeunes victimes n’osant jamais les dénoncer craignant d’être tuées. Et une fois piégés et leur peine purgée, la police continue de surveiller les délinquants sexuels grâce à une technologie de pointe.
Lorsque les victimes sont extirpées des mains de leurs bourreaux, elles sont placées à l’abri dans un centre de protection dont la directrice nous explique dans ce documentaire qu’aucune n’a voulu se retrouver sur le trottoir : "Ce n’est pas comme si elles s’étaient réveillées un matin en se disant qu’elles voulaient devenir prostituées. Ce n’est pas comme ça que ça se passe. Toutes ont été trahies, piégées, séduites, intimidées, et parfois on les a battues pour qu’elles se soumettent".
 
Brigade des mineurs d’Oakland, un doc du bourlingueur à voir ce dimanche 26 juin à 20h35 sur la Trois, et en replay sur Auvio.

Articles recommandés pour vous