RTBFPasser au contenu
Rechercher

Musique

Brexit : forte diminution des artistes britanniques programmés dans les festivals en Europe

White Lies Concert In Madrid

Depuis le Brexit, on note une réduction de presque 50% des artistes britanniques programmés dans les festivals en Europe. Une étude récente menée par le mouvement civil pro-européen "Best for Britain" a permis de le démontrer.

Une étude datant du 21 juillet menée le mouvement civil pro-européen "Best for Britain" a démontré que depuis le Brexit, les artistes britanniques sont beaucoup moins programmés dans les festivals en Europe. En comparaison avec les années 2017-2019, on note une réduction de presque 50% d’artistes d’outre-Manche.

En avril, White Lies devait commencer sa tournée par une première date parisienne. Malheureusement, le groupe a annoncé l’annulation du concert le matin même. Le véhicule qui transportait son matériel a été stoppé net à la sortie de l’Angleterre par la législation du Brexit. À cette raison, s’ajoutent celles relatées dans le magazine Rolling Stone UK et sur les réseaux sociaux du groupe. La situation est également handicapante pour des personnalités de renom. Par exemple, d’après Sky News, Elton John s’en est déjà plaint.

Naomi Smith, directrice de "Best for Britain", s’est exprimée sur le site du mouvement :"Les Beatles se sont fait connaître en Europe. Et c’est en tournée que de nombreux musiciens acquièrent les expériences formatrices et le public dont ils ont besoin pour décoller. Avec son accord de Brexit qui ne fonctionne pas, notre gouvernement a non seulement privé les talents britanniques émergents de ces opportunités à l’étranger, mais il a également fait en sorte que les groupes internationaux réfléchissent à deux fois avant d’inclure Glasgow ou Londres dans leurs tournées européennes."

Ses propos sont corroborés par ceux de Deborah Annetts, directrice générale de l’Incorporated Society of Musicians : "Les précédents témoins de notre commission ont décrit comment, si vous êtes un organisateur de festival à Barcelone qui a besoin de remplir un créneau de dernière minute, les groupes britanniques seront au bas de votre liste en raison de nouvelles barrières créées par cet accord de Brexit bâclé. Celui qui finira par remplacer Boris Johnson doit s’engager à supprimer cette bureaucratie inutile qui étouffe la prospérité et la créativité de la prochaine génération de musiciens britanniques."

Sur le même sujet

Les "méga festivals" sont-ils adaptés au contexte environnemental actuel ?

Déclic

Dour 2022 : Douuuureuuuuuh ! A l’année prochaine

Tarmac

Articles recommandés pour vous