RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Brésil : 21 morts à déplorer lors d'une opération policière dans une favela de Rio de Janeiro

Un hélicoptère militaire survole le bidonville (favela) de Morro do Alemao lors d'un raid le 28 novembre 2010 à Rio de Janeiro (illustration)
24 mai 2022 à 13:27 - mise à jour 24 mai 2022 à 19:57Temps de lecture2 min
Par Belga, mise en ligne par Kevin Dero

Un an après le raid policier le plus sanglant dans une favela de l'histoire de Rio de Janeiro, une nouvelle opération musclée des forces de l'ordre a fait 21 morts mardi, à Vila Cruzeiro, dans le nord de la ville brésilienne.

La police militaire, qui mène fréquemment ce genre d'opérations matinales dans les favelas de Rio contre les narcotrafiquants, avait d'abord évoqué la mort de "10 criminels présumés" et d'une habitante victime d'une balle perdue, mais de nombreux corps ont été retrouvés dans l'après-midi.

La police militaire a assuré avoir été accueillie par des tirs alors qu'elle entamait une opération destinée à "localiser et capturer des criminels".

Parmi les suspects recherchés, figurent des "chefs de gangs cachés dans la favela", certains d'entre eux "originaires d'autres régions du Brésil", notamment du nord-est.

Il s'agit du raid le plus meurtrier depuis un an à Rio. En mai 2021, une opération policière dans la favela de Jacarezinho avait fait 28 morts, dont un policier, le bilan le plus lourd de l'histoire de la ville.

Selon le site d'informations G1, l'opération visait mardi particulièrement le "Comando Vermelho" (commando rouge), l'une des principales factions criminelles du pays.

La police a fait état de fusillades dans la partie haute de Vila Cruzeiro, "y compris dans la forêt" qui recouvre une partie de la colline.

Sept fusils d'assaut, cinq pistolets, dix motos et six voitures ont été saisis lors de l'opération.

Vue de la favela de Vila Cruzeiro, le 15 avril 2022
Vue de la favela de Vila Cruzeiro, le 15 avril 2022 AFP

Opération la plus meurtrière depuis un an

Parmi les suspects recherchés, figurent des "chefs de gangs cachés dans la favela", certains d'entre eux "originaires d'autres régions du Brésil", notamment du nord-est.

Il s'agit du raid le plus meurtrier depuis un an à Rio. En mai 2021, une opération policière dans la favela de Jacarezinho avait fait 28 morts, dont un policier, le bilan le plus lourd de l'histoire de la ville.

Selon le site d'informations G1, l'opération visait mardi particulièrement le "Comando Vermelho" (commando rouge), l'une des principales factions criminelles du pays.

La police a fait état de fusillades dans la partie haute de Vila Cruzeiro, "y compris dans la forêt" qui recouvre une partie de la colline.

Sept fusils d'assaut, cinq pistolets, dix motos et six voitures ont été saisis lors de l'opération.

Opération policière dans la favela de Vila Cruzeiro, le 11 février dernier
Opération policière dans la favela de Vila Cruzeiro, le 11 février dernier AFP or licensors

"commando rouge"

Selon le site d'informations G1, l'opération visait mardi particulièrement le "Comando Vermelho" (commando rouge), l'une des principales factions criminelles du pays.

La police a fait état de fusillades dans la partie haute de Vila Cruzeiro, "y compris dans la forêt" qui recouvre une partie de la colline.

Sept fusils d'assaut, cinq pistolets, dix motos et six voitures ont été saisis lors de l'opération.

Sur le même sujet

Brésil : au moins 18 morts dans une opération de police dans une favela de Rio

Monde

Pluies torrentielles au Brésil : le bilan s'alourdit, au moins 79 morts et 56 disparus

Monde Amérique du Sud

Articles recommandés pour vous