RTBFPasser au contenu

Breda sur l'exclusion de Carcela : "Il y a énormément d'intensité, une carte rouge directe aurait été plus juste"

Breda sur l'exclusion de Carcela : "Il y a énormément d'intensité, une carte rouge directe aurait été plus juste"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dimanche soir, dans "Complètement Foot" avec David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga, notre consultant arbitrage Stéphane Breda est notamment revenu sur les faits de ce week-end.

Stéphane Breda était tout d’abord satisfait de la prestation de Jonathan Lardot lors du match opposant le Club de Bruges à Anderlecht : "Monsieur Lardot a fait une très bonne prestation. Il a été discret pendant toute une partie du match et il a été présent à d’autres moments. Il a été cohérent tout au long du match."

Deux semelles ont toutefois retenu l’attention de Pascal Scimè et Joachim Mununga, une de la part de Cullen et une autre de Mechele. Mais selon notre consultant arbitrage, dans ce contexte de match, il ne fallait pas sortir de carte rouge. "Celle qui est la plus dans la zone grise, c’est celle de Cullen. Effectivement il écrase le pied de son adversaire. Heureusement le pied n’est pas trop haut et surtout il n’y a pas trop d’intensité. Je pense que si le match était plus haché, il aurait pu être exclu. On est vraiment dans une question d’interprétation. C’est là la difficulté de faire comprendre au public qu’en fonction de l’intensité du match, on va prendre une décision, alors qu’on prendrait une autre décision dans un autre match. Ici, dans les deux cas la décision serait bonne. Dans ce cas-ci il a eu raison de donner une jaune. Celle de Mechele était moins intense. C’était accidentel et une carte jaune aurait été suffisante."


►►► À lire aussi : Vincent Kompany après Bruges : "2-2 c'est un résultat juste, je suis content de la mentalité"


Notre consultant arbitrage est ensuite revenu sur le match du Standard à Ostende ce samedi, et plus précisément sur l’exclusion de Mehdi Carcela : "Il y a énormément d’intensité dans cette faute, il y a une grande vitesse, et je pense qu’une carte rouge directe aurait été plus juste. Je pense que le VAR aurait pu intervenir. L’intensité m’a dérangé. Carcela sent qu’il va dans un contact compliqué au milieu du terrain et il ne s’arrête pas."

Et Stéphane Breda de continuer sur le penalty annulé par le VAR : "L’arbitre a eu de la chance qu’il y ait un hors-jeu avant. C’était un penalty imaginaire. Je suis persuadé que le VAR allait intervenir parce qu’en voyant les images on voit clairement qu’il n’y avait pas faute."

L’ex-arbitre de division 1 a également donné son avis sur le match de barrage opposant Seraing à Waasland-Beveren. "Le premier penalty sifflé contre Seraing est totalement justifié. Même si c’est un mauvais réflexe, il y a le geste. Le deuxième est plus compliqué à voir. Mais je pense qu’à vitesse réelle on se fait une meilleure idée qu’avec les ralentis. Mais je pense qu’il y a une phase qui aurait pu tout changer à la 48e. Le joueur de Waasland-Beveren Khammas n’a pris qu’une carte jaune. Sur ce genre de phase je préfère une carte rouge parce que l’intégrité du joueur de Seraing était mise en danger."

 

Articles recommandés pour vous