RTBFPasser au contenu

Concours Reine Elisabeth

Bozar : La salle Henry Le Bœuf est prête à accueillir le Concours Reine Elisabeth 100 jours après l'incendie

La salle Henry Le Boeuf est prête à accueillir la finale du Concours Reine Elisabeth
29 avr. 2021 à 07:26 - mise à jour 29 avr. 2021 à 07:312 min
Par Belga News avec RTBF Culture

L’orchestre en résidence au Bozar, le Belgian National Orchestra, a joué mercredi matin dans la salle Henry Leboeuf, pour marquer sa réouverture 100 jours après l’incendie du 18 janvier dernier.

La salle de concert est à nouveau pleinement opérationnelle et prête à accueillir la finale du Concours Reine Elisabeth du 24 mai au 9 juin. Certains stigmates de l’incendie restent encore visibles, notamment au niveau du deuxième balcon, mais ils n’empêchent en rien une reprise de manière sécurisée.

 

Les traces de l'incendie et de l'eau utilisée pour l'éteindre sont encore visibles au deuxième balcon, mais ne mettent plus la sécurité de la salle en danger

Ces premiers morceaux de musique joués après l’incendie constituaient une répétition du Belgian National Orchestra pour le concert avec Hugh Wolff à la direction et Baiba Skride au violon solo, qui sera enregistré dimanche sans public et diffusé le 19 mai en radio. "Nous sommes en résidence permanente à Bozar et donc c’est comme un retour à la maison", a commenté Nicolas Schoevaerts, représentant de l’orchestre. "C’est très important pour nos musiciens car nous jouerons la finale du Concours reine Elisabeth dans cette salle et cela nous permet de retrouver nos marques".

"C’est un moment symbolique fort", a souligné Jérôme Giersé, directeur Musique Bozar.

On récupère notre outil de travail pour réaliser notre mission de porter la musique au public. C’était aussi important de pouvoir accueillir le concours reine Elisabeth, depuis toujours au Bozar, pour sa finale.

L’orgue de la salle de concert a été complètement démonté en vue d’un examen approfondi. "On est au minimum sur deux ans de travaux pour l’orgue, pour, on l’espère, courant 2023, sans pouvoir s’avancer", continue Jérôme Giersé. "Mais, on peut affirmer que l’orgue est considéré comme un élément constitutif de la salle et qu’il va être restauré. On considère que la salle ne sera véritablement complète qu’avec son orgue reconstruit. Il y a eu des actions de nettoyage dans la salle, la vérification des systèmes incendie, de l’éclairage, de l’électricité… La salle est sûre, mais les travaux de plafonnage et le traitement des parquets auront lieu à partir de juillet, quand la salle est fermée comme tous les ans. Cela permet de ne pas impacter des activités qui pourraient être organisées en mai et juin. On a voulu ainsi donner la priorité aux artistes. Si les mesures sanitaires nous l’autorisent, on espère revoir du public dans la salle en juin".

lire aussi : La salle Henry Le Boeuf bientôt opérationnelle ?

Un revêtement temporaire a été posé sur les zones endommagées du toit de Bozar immédiatement après l'incendie

En ce qui concerne la toiture, un revêtement temporaire a été posé sur les zones endommagées immédiatement après l'incendie. Les travaux de réparation sont actuellement encore à l'étude, ainsi que la procédure administrative à suivre. Le démarrage des travaux définitifs de réfection des toitures et de la reconstruction des espaces d'exposition est attendu dans le courant de 2021.

Le reportage du JT lors des répétitions du concert

Bozar : Première répétition après l incendie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jérôme Giersé était l'invité de "Demandez le programme" sur Musiq3

Sur le même sujet

30 avr. 2021 à 10:18
3 min
28 avr. 2021 à 11:36
1 min

Articles recommandés pour vous