Séance VIP

“Boutchou” : Carole Bouquet en grand-mère très affectueuse

Carole Bouquet dans "Boutchou".

© © 2020/ATHENA FILMS

14 oct. 2022 à 07:00Temps de lecture2 min
Par Liam Debruel

L’actrice française est à la tête de cette comédie sur la famille sortie en 2020 et à revoir avec délice dans votre Séance VIP du lundi 24 octobre sur La Une et Auvio. L'ancienne égérie Chanel s'est récemment livrée sur ses problèmes personnels.

La thématique de la famille et de ses complications a souvent su amener une certaine dynamique comique dans le cinéma français. On pense au succès financier de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? ou Les Tuche en ce qui concerne les plus gros titres du genre. Le sujet est évidemment intarissable tant il touche à des histoires proches de nous.

Pour son premier long-métrage en tant que réalisateur, Adrien Piquet-Gauthier puise dans sa propre expérience de jeune papa pour l’histoire de ce “Boutchou”. Le film raconte en effet comment Paul (Lannick Gautry, à l'affiche de la série belge Attraction) et Virginie (Stéfi Celma vue dans Dix Pour Cent), jeunes et heureux parents, doivent gérer les humeurs de grands-parents s’affrontant pour l’amour de leur petit-fils.

Une relation compliquée avec sa mère

Les grands-parents sont interprétés par des acteurs populaires comme Gérard Darmon ou Pascal N’Zonzi mais également Carole Bouquet. L’actrice était d'ailleurs au-devant de l’actualité en septembre dernier, suite à une interview touchante accordée au journal Le Monde. Dans celle-ci, cette figure reconnue du cinéma français parle en effet de son abandon par sa mère.

Je ne serais pas arrivée là si mon père ne m’avait pas regardée, dès l’enfance, avec amour et confiance. Il a toujours cru en moi. Ce regard a déterminé ma vie. C’est lui qui nous a élevées, ma sœur et moi. Ma mère nous a quittés quand j’avais 3 ans.”

Gérard Darmon, Pascal NZonzi, Clémentine Célarié et Carole Bouquet.
Gérard Darmon, Pascal NZonzi, Clémentine Célarié et Carole Bouquet. © 2020/ATHENA FILMS

Celle qui a commencé sa carrière avec Luis Buñuel (Cet obscur objet du désir) et Bertrand Blier (Trop belle pour toi) continue ensuite les confidences sur sa mère : "Elle était très belle. Mais elle a été tout sauf une mère, n’ayant pas su nous aimer. Je ne lui en veux pas". L'actrice a tenté par le passé de reprendre contact avec elle, en vain.

Plus tard, j’ai essayé de retisser un lien avec elle, mais il y avait trop de colère chez elle, de la jalousie aussi, je ne le supportais plus.

Cet entretien s’avère donc particulièrement révélateur dans ce qu’il révèle d’intime chez Carole Bouquet. La comédienne a su développer une carrière particulièrement riche grâce à l’amour de son père, tout en restant fortement marquée par cette relation des plus compliquées. Heureusement, celle dans Boutchou se révèle bien plus drôle et enlevée, permettant de passer un bon moment de cinéma comique et populaire.

Boutchoulundi 24 octobre à 20h30 sur La Une et Auvio, et en replay pendant 30 jours sur Auvio.

Lannick Gautry et Stéfi Celma.
Lannick Gautry et Stéfi Celma. © 2020/ATHENA FILMS

Sur le même sujet

"Boutchou" : L'art d'être grands-parents

Séance VIP

Articles recommandés pour vous