RTBFPasser au contenu

Regions

Boucle du Hainaut : l'experte canadienne valide le projet d'Elia mais estime l'alternative de Revolht envisageable

Illustration
26 janv. 2022 à 13:071 min
Par Belga

Ce mardi 25 janvier,  l'experte canadienne indépendante Ménélika Bekolo Mekomba, mandatée par le ministre wallon Willy Borsus a présenté aux représentants des communes concernées, aux syndicats agricoles ainsi qu'au groupe citoyen Revolht, les conclusions sur sa contre-expertise du projet de la "Boucle du Hainaut" proposé par Elia.

Dans un communiqué, le groupe Revolht a indiqué mercredi que l'experte a validé "sans surprise" le projet proposé par Elia, qui consiste en la réalisation d'une autoroute énergétique, "chaînon manquant" dans le transport de l'électricité à travers la province. La potentielle nouvelle ligne à 380 kV serait établie en aérien sur un "corridor" de 84,8 kilomètres entre le poste à haute tension d'Avelgem et celui Courcelles, via quatorze communes hainuyères.  

Revolht avait proposé une alternative

Le groupe Revolht, opposé au projet d'Elia, avait proposé en octobre 2021 une alternative en courant continu en enfouissement. "Tout comme l'UMons et moyennant des analyses plus poussées et détaillées pour confirmer la faisabilité technique, l'experte canadienne Bekolo valide toutefois le concept de l'alternative en courant continu enfoui: ce concept est envisageable", a indiqué Revolht.  

L'experte Ménélika Bekolo Mekomba procédera à une restitution de l'étude devant la Commission Aménagement du territoire du Parlement wallon le 1er février après-midi.
 

Sur le même sujet: archives JT 27/09/2020

Boucle du Hainaut : un projet sous haute tension

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous