Vivacité

Boom des jeux de société en 2020 : des chiffres records de ventes attendus

© Jose Luis Pelaez Inc / Getty Images

15 déc. 2020 à 15:55Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand avec AFP

Pour 2020, les ventes en France de jeux de société ont bondi malgré, ou plutôt grâce à la crise sanitaire. L’AFP annonce des chiffres de ventes de 360 millions d’euros contre 328 millions l’année précédente.

S’il y a bien un secteur des commerces dits non-essentiels qui tire son épingle du jeu, c’est justement celui des jeux de société. L’année 2020 est en effet celle des records d’après les derniers chiffres sortis par l’AFP. Les confinements engendrés par la crise de la covid-19 expliquent en partie cet attrait pour le jeu de société qui dame le pion à la concurrence, mais ne sont pas les seules causes de cette hausse remarquable.

Surfer sur la vague pandémique

Cartes 'gel hydroalcoolique', 'geste barrière' ou 'professeur Grovid': à l’image du nouveau jeu Une sacrée année de m****, sorti opportunément avant les fêtes, le secteur des jeux de société est parvenu à capitaliser sur la crise sanitaire de 2020 et ses conséquences relate l’AFP.

"En cumul annuel, les ventes de jeux de société progressaient de +10% en valeur au 6 décembre dans un marché [du jouet en France] en recul de 2%", relève Franck Mathais, porte-parole JouéClub. Cette hausse "considérable" n’est pas près de s’arrêter puisque l’impact du mois de décembre n’est pas encore entièrement mesurable, et on connaît l’importance d’un tel mois pour ce secteur pour lequel environ 50% des ventes annuelles de jeux de société sont en général réalisées souligne l’agence de presse française.

D’après Frédérique Tutt, experte Jouets monde pour le cabinet NPD, les ventes dans l’Hexagone pourraient atteindre les 360 millions d’euros alors qu’elles pointaient à 328 millions l’année dernière.

Selon Franck Mathais, la restriction des activités ludiques a poussé la population à se diriger vers le marché du jeu de société. D’autres facteurs qui parlent en faveur du jeu de société ont aussi fait pencher la balance du côté de ce secteur : il est adaptable à toutes les tranches de la population et est facilement accessible en retrait de commande ou par livraison. Ces loisirs se sont avérés particulièrement adaptés au confinement. Même constat pour la Belgique où les ventes en ligne se sont envolées au premier confinement.

© Getty Images/Cavan Images RF

'Pandémic', 'Cluedo' parmi les plus populaires

Certains jeux ont même particulièrement la cote auprès des clients. Les classiques comme Cluedo et Dobble ont très bien fonctionné. Les ventes du jeu Pandemic, pourtant sorti il y a une dizaine d’années par Asmodee ont été quatre à cinq fois plus nombreuses constate le directeur marketing de la gamme, Nicolas Benoist, à savoir 40.000 copies écoulées, soit presque autant que les mastodontes de cet éditeur que sont Dixit et Les Aventuriers du Rail.

À l’inverse, les jeux aux règles très pointues prisés par les passionnés ont quant à eux souffert, au même titre que les jeux d’ambiance qui mènent le train des ventes, n’ont pas franchi le pas des skypéros indique l’AFP.

Le recul sur la proximité et la conscientisation écologique a aussi joué en faveur du secteur, pour certains jeux de société produits en France-même. "Le numéro 1 des ventes en novembre, c’est un produit français, Défi nature, de la petite société Bioviva. Ils ont le bon profil, c’est la belle histoire de David et Goliath" se réjouit Frédérique Tutt. Dans la même veine, le Mille Bornes de Dujardin s’est offert un relooking vert avec une version sur des voitures électriques. Cette mode environnementale persistera-t-elle ?

L’entreprise Hasbro observe quant à elle une volonté d’un affranchissement des règles avec le jeu de société. "Les gens veulent se lâcher, jouer en transgressant. Ils en ont marre de la situation. Ce Noël, les produits qu’on lance dans cette veine marchent très bien" sourit Florence Gaillard, chef de groupe marketing de la marque américaine en donnant pour exemple la version du Monopoly 'Mauvais joueurs', après la récente version 'Tricheurs'.

© Getty Images

Jeu, set et match

Enfin, pour les plus classiques le succès de la série Le Jeu de la Dame a de son côté offert "une dynamique sur les échecs" pour le porte-parole de JouéClub. "Ce sont des petits trucs, mais quand on les ajoute, ça fait une croissance à deux chiffres" savoure-t-il.

Pour 2020, il semble donc que les dés sont jetés : le jeu de société est l’un des grands gagnants de ce confinement, tant en France qu’en Belgique vraisemblablement, et nul doute que la plupart des familles ne s’en priveront pas de ce succès.

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous