RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique du Nord

"Bombe cyclonique" aux Etats-Unis : Boston sous 60 cm de neige, du jamais-vu depuis 2003

Un homme fait du ski de fond dans le Boston Common alors que la tempête hivernale Kenan s’abat le 29 janvier 2022 sur Boston, Massachusetts.
30 janv. 2022 à 12:07Temps de lecture1 min
Par Belga

Le blizzard qui touche depuis deux jours le nord-est des Etats-Unis continuait aux premières heures de dimanche à ensevelir la région sous une neige accompagnée de rafales de vent pouvant atteindre 120 km/h.

Samedi en fin de journée, la ville de Boston avait reçu près de 60 cm de neige, égalant le record de 2003, tandis que toute la région est quasi-paralysée, avec chaos dans les transports, coupures d’électricité et températures polaires.

900 chasse-neige étaient déployés dans les rues de Boston, progressant lentement. "La neige était censée être légère, mais elle est un peu humide maintenant, et donc plus lourde", commentait un conducteur de chasse-neige, Mark Burns.

Des chasse-neige s’affairent à dégager la I-90 à Boston alors que la tempête hivernale Kenan apporte des vents violents et de la neige le 29 janvier 2022 à Boston, Massachusetts
Des chasse-neige s’affairent à dégager la I-90 à Boston alors que la tempête hivernale Kenan apporte des vents violents et de la neige le 29 janvier 2022 à Boston, Massachusetts AFP

Ce blizzard est une "bombe cyclonique", tempête caractérisée par la puissance explosive des baisses rapides de pression atmosphérique, a confirmé le service météo national (NWS).

Le NWS a enregistré des rafales de vent de 80 à 120 km/h, et pronostiqué des températures polaires dans la nuit ainsi que des coupures de courant, habituelles chaque hiver quand la puissance du vent ou le poids de la neige arrachent les lignes électriques.

Plus de 95.000 foyers se trouvaient sans électricité, avaient annoncé samedi soir les autorités, alors que la neige continuait à tomber. Plusieurs villes de la région ont enregistré des records absolus, avec plus de 70 cm de neige.

New York

A New York, chasse-neige et machines à sel avançaient à vitesse d’escargot pour libérer peu à peu les rues, tandis que Central Park était sous 20 cm de neige, et que beaucoup de lignes de chemin de fer étaient fermées.

Le gigantesque réseau de métro de la mégapole de neuf millions d’habitants fonctionnait à peu près normalement et servait, comme pour chaque intempérie, de refuge aux milliers de sans-abri de cette ville aux profondes inégalités socio-économiques.

Des personnes visitent Bryant Park, vu depuis le Summit au One Vanderbilt Observation Deck, pendant une tempête de neige à New York, le 29 janvier 2022
Des personnes visitent Bryant Park, vu depuis le Summit au One Vanderbilt Observation Deck, pendant une tempête de neige à New York, le 29 janvier 2022 AFP

Au nord de la ville, sur Long Island, le cœur de la tempête, ce sont 60 cm qui se sont accumulés samedi soir selon la gouverneure de l’Etat de New York Kathy Hochul.

Les lignes de trains desservant les banlieues nord de New York ont été à l’arrêt toute la journée de samedi.

Plus de 3500 vols ont été annulés dans la région samedi, et plus de 1200 étaient déjà annulés pour dimanche.

Sur le même sujet

Tempête hivernale aux États-Unis : des dizaines de milliers de foyers privés d’électricité

Monde Amérique du Nord

Une tempête de neige "historique" paralyse le nord-est des Etats-Unis

Environnement

Articles recommandés pour vous