Boissons fermentées aux mille vertus, mode d'emploi !

Les boissons fermentées, un bonus santé !

© Tous droits réservés

24 juil. 2017 à 13:48 - mise à jour 24 juil. 2017 à 13:48Temps de lecture2 min
Par Fabienne Pasau

Charlène Simon, graphiste et bloggeuse (www.lafota.com), nous vante les mérites des boissons fermentées appelées kéfir ou encore kombucha.

Elles promettent monts et merveilles et pour cause, les aliments fermentés sont vivants et possèdent des vertus épatantes. Les boissons fermentées sont faibles en sucre, riches en vitamines, naturellement pétillantes et offrent un bonus santé non négligeable. Elles contiennent des prébiotiques et des probiotiques, qui sont des bactéries naturellement contenues dans l'intestin et importantes pour équilibrer le transit et la digestion. Elle renforcent aussi le système immunitaire. La technique de fermentation utilisée facilite également l'assimilation de minéraux comme le calcium, le magnésium. 

On appelle aussi ces boissons 'alicaments', contraction d'aliments et médicaments, car l'effet positif sur le corps est bien réel.

Les boissons fermentées qu'on trouve dans le commerce sont généralement pasteurisées, ce qui détruit une grand partie des principes actifs. Il vaut donc mieux les préparer soi-même !

______________

Les grains de kéfir

Le kéfir peut être fait à base d'eau et de fruits ou encore à base de lait, qui se rapproche du yaourt.

Pour fabriquer le kéfir à base d'eau :

Se procurer une souche de la bactérie, qui traditionnellement ne se vend pas, mais se donne ! On peut passer par Facebook pour en obtenir. Le kéfir se présente sous forme de grains, qu'on laisse fermenter dans de l'eau, une première fois à température ambiante, une seconde fois au frigo.

2 à 3 cs de grains de kéfir
3 à 5 cs de sucre
1 ou 2 rondelles de citron bio
2 figues fraîches ou sèches
De l'eau

Faire fondre le sucre dans l'eau à 20-25°, puis ajouter les grains de kéfir, le citron et les figues.

Laisser fermenter 24 heures dans un bocal recouvert d'un tissu, filtrer, mettre en bouteille, boucher, mettre au frigo et consommer dans la semaine. Ou laisser 24 heures de plus hors du frigo pour en accentuer le caractère pétillant.

Les grains, après rinçage, peuvent être réutilisés. Ils se multiplient lors de la fermentation et peuvent être distribués !

Le disque de kombucha

Le kombucha est un champignon qui a la forme de disque, qu'on met à fermenter dans du thé noir sucré.

Le sucre lance la fermentation, et cette fermentation mange le sucre. La réaction gazeuse naturelle ne se produit qu'au bout de 7 à 10 jours à l'abri de la lumière et de l'humidité. Là aussi, on peut récupérer le disque pour le réutiliser. On peut même refaire du kombucha à partir d'un fond de bouteille fermentée, et on relance une fermentation !
 

 

On peut aromatiser ces boissons fermentées avec des feuilles de menthe, du citron, du gingembre... au moment de la mise en bouteille.

L'idéal est d'utiliser des récipients en verre, du plastique à la limite, mais surtout pas de métal ! Et des couverts en inox pour mélanger les ingrédients. Il faut veiller à l'hygiène en faisant bouillir les contenants pour les stériliser et en lavant soigneusement mains, plan de travail et ustensiles. 
 

Les conseils infos de Charlène Simon :

Son blog : www.lafota.be

Sur Facebook : la page Kéfirs et kombucha partageons tous ensemble qui offre plein de détails, de conseils, d'expériences partagées

Le livre de Linda Louis Boissons fermentées, du kéfir au kombucha (Ed La Plage), qui explique comment faire des cocktails d'été avec ces boissons saines.

Ecoutez...

 

__________________________________

 

Inscrivez-vous à la newsletter LaPremière!

Info, culture et impertinence au menu de la newsletter de La Première envoyée chaque vendredi matin.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous