Regions Bruxelles

Bois de la Cambre : le test de la Ville de bruxelles aura bien lieu du 14/09 au 15/11

La Ville de Bruxelles maintient son test de mobilité dans le Bois de la Cambre

© Paul-Henri Verlooy - Belga

02 sept. 2020 à 11:53 - mise à jour 02 sept. 2020 à 11:53Temps de lecture2 min
Par Philippe Carlot

La réunion entre les bourgmestres des communes concernées par la circulation automobile dans le Bois de la Cambre (Ville de Bruxelles, Uccle, Watermael-Boitsfort, Ixelles, Rhode-Saint-Genèse et Linkebeek) a débouché sur le maintien du test programmé par la Ville de Bruxelles entre le 14 septembre et le 15 novembre. "La solution mise en œuvre sera analysée tout au long de cette période et des comptages de véhicules seront réalisés dès septembre. La situation testée doit permettre d’apaiser le Bois de la Cambre en y équilibrant au mieux ses deux rôles essentiels. Le parc est, en effet, à la fois l’un des poumons verts indispensables de la capitale et une connexion importante de la Région bruxelloise", précise le communiqué publié après la réunion. 

Uccle reste opposé à la formule retenue

Que la Ville de Bruxelles décide de maintenir son test ne satisfait pas le bourgmestre (MR) d'Uccle, Boris Dilliès. "Nous aurions préféré un plan qui soit équilibré", développe Boris Dilliès. "Ici, finalement, ce sont les trois-quarts du Bois qui sont piétonnisés avec un risque évident de report du trafic sur la chaussée de Waterloo, où il y a beaucoup d'habitants. Il existe donc un risque de détérioration de la qualité de vie de beaucoup d'Ucclois."

Voila pour les craintes exprimées par le mayeur ucclois. Pour autant, est-il judicieux de déjà tirer les conclusions du test avant même qu'il n'ait eu lieu? "Je l'ai dit depuis le début, j'adorerais me tromper", répond Boris Dilliès. "Mais je crains fort que malheureusement ce ne soit pas le cas. Nous allos donc effectuer des comptages et évaluer la situation. Condamner le test avant qu'il n'ait lieu ne serait en effet pas très intelligent mais il suffit de voir quelles sont les conséquences lorsqu'une tempête provoque la fermeture du Bois, tous les impacts négatifs en terme de mobilité pour Uccle". 

Quelques aménagements sont prévus

Le plan de circulation prévoit l'organisation d'un double sens sur l'avenue Diane entre l'avenue Louise et l'avenue de la Belle Alliance, à raison de deux bandes en direction du centre et d'une en direction du sud. Autre axe-clé du plan : l'adaptation du carrefour entre la chaussée de La Hulpe et l'avenue Roosevelt pour mieux absorber via l'avenue Roosevelt le flux de voitures se dirigeant vers le centre. 

L'objectif de cette mesure est de soulager le trafic sur la chaussée de Waterloo, saturée pendant les heures de pointe. Le plan prévoit aussi quelques adaptations au niveau de la synchronisation des feux  et du trajet du bus 41. 

Les six bourgmestres concernés se reverront le 14 octobre pour une première évaluation. 

 

CQFD du 01/09/2020 : la fin de l'ère de la voiture à Bruxelles ?

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous