RTBFPasser au contenu

Boeing vise la première moitié de 2022 pour retenter le vol de sa capsule spatiale Starliner

Boeing vise la première moitié de 2022 pour retenter le vol de sa capsule spatiale Starliner
19 oct. 2021 à 21:451 min
Par AFP

Boeing vise désormais la "première moitié de 2022" pour retenter le vol d'essai de sa capsule spatiale Starliner, après avoir remplacé trois des valves défectueuses ayant conduit à l'annulation de ce test en août, a déclaré l'entreprise.

L'engin, qui doit servir à la Nasa pour acheminer ses astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), a subi une série de déboires ayant considérablement retardé le programme.

Ce test crucial, sans passagers à bord, est désormais envisagé pour "la première moitié de 2022", a indiqué lors d'une conférence de presse John Vollmer, directeur du programme de vols commerciaux de Boeing.

Il a ajouté que le vol test suivant, qui comportera lui un équipage, pourrait avoir lieu "peut-être à la fin de l'année" 2022. "Nous aimerions que le délai soit de six mois entre les vols", a-t-il dit.

Le 3 août dernier, le lancement avait été annulé quelques heures seulement avant le décollage, car 13 des 24 valves du système de propulsion restaient fermées lors des ultimes vérifications.


►►► À lire aussi : Pourquoi l’autorité américaine de l’aviation a-t-elle interdit tout nouveau vol du vaisseau de Virgin Galactic ?


Les équipes de Boeing ont déterminé que ce dysfonctionnement avait été causé par un problème d'humidité, qui en interagissant avec de l'oxydant présent dans le système, a formé de l'acide nitrique ayant contribué à bloquer les valves.

Toutes ont désormais pu être ouvertes, sauf une qu'il a été décidé de ne pas débloquer pour plus d'analyses.

"Nous retirons trois des valves, qui seront remplacées par de nouvelles", a déclaré Michelle Parker, ingénieure en chef.

Celles démontées seront envoyées au centre Marshall de la Nasa, où elles seront passées au scanner pour vérifier que la cause du problème est bien celle envisagée.

Images du 20 décembre 2019

Articles recommandés pour vous