RTBFPasser au contenu

Sciences et Techno

Boeing investit près d'un demi-milliard de dollars dans des taxis volants autonomes

Boeing investit près d'un demi-milliard de dollars dans des taxis volants autonomes

Boeing investit 450 millions de dollars (400 millions d'euros) supplémentaires dans Wisk, un développeur de véhicules volants sans pilote qui pourront être utilisés comme taxis à l'avenir, a annoncé lundi l'avionneur américain.

La société californienne Wisk est détenue par Boeing et Kitty Hawk, la société d'aviation du cofondateur de Google, Larry Page.  Wisk est l'une des dizaines de développeurs de véhicules électriques capables de décoller et d'atterrir verticalement. Ce croisement entre une voiture, un hélicoptère et un avion est connu sous le nom d'eVTOL. Contrairement aux autres développeurs, Wisk ne se concentre toutefois que sur les véhicules capables de voler de manière autonome.

La décision de Wisk de ne pas développer un eVTOL habité, sur lequel travaillent de nombreuses autres start-ups et sociétés d'aviation, signifie que le véhicule sans pilote de la société entrera en service plus tard que la date cible de 2024, que la plupart des concurrents prévoient pour leurs véhicules habités.

Boeing n'a pas voulu donner de date cible pour ce véhicule de transport de passagers autonome de Wisk mais, selon des sources industrielles, il est prévu de présenter l'appareil pour certification aux États-Unis vers 2028.

Articles recommandés pour vous