Monde Europe

Blocage dans les raffineries en France : la grève est reconduite jusqu’au 27 octobre à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville

Des syndicalistes de la CGT et des employés se rassemblent alors qu’ils votent la reconduction de la grève sur le site de la raffinerie de Total Energy, à Gonfreville-l’Orcher, près du Havre, dans le nord-ouest de la France, le 18 octobre 2022.

© AFP or licensors

20 oct. 2022 à 13:14Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

La grève à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville-L’Orcher (Seine-Maritime) a été reconduite jusqu’au 27 octobre, a-t-on appris jeudi auprès d’élus syndicaux CGT.

"La grève est reconduite jusqu’au 27 octobre", jour où TotalEnergies doit annoncer ses résultats du troisième trimestre, "à moins que la direction ne nous contacte avant", a précisé Ludovic Desplanches, élu CGT, à l’issue d’une assemblée générale en milieu de journée.

"On a envoyé un courrier à la direction pour se mettre autour de la table et pour l’instant, rien", a ajouté M. Desplanches, se défendant d’être "jusqu’auboutiste".

"Est-ce qu’ils veulent laisser pourrir le mouvement ? On se pose la question", a-t-il dit.

La raffinerie de Gonfreville et le dépôt de Feyzin (Rhône) sont les deux derniers sites à poursuivre le mouvement entamé par la CGT le 27 septembre, qui a provoqué d’importantes difficultés d’approvisionnement en carburant, exaspérant particuliers et professionnels à la peine pour remplir leurs réservoirs.

Mercredi, après trois semaines de blocages, les salariés du site "Flandres" à Mardyck, près de Dunkerque, et de La Mède dans les Bouches-du-Rhône ont décidé de reprendre le travail. La fin de la grève avait été votée plus tôt mercredi à la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique).

A Gonfreville, "le rapport de force est toujours impressionnant. Les salariés tiennent la dragée haute à Total", a estimé le délégué CGT Pierre-Yves Hauguel.

"J’entends dans la presse qu’on serait des irréductibles Normands, on voudrait nous réduire à baisser la tête, à courber le dos alors qu’en face il y a du mépris, c’est non", a-t-il fustigé.

"Les salariés sont droits, ils ont le regard fier, ils porteront la lutte jusqu’au bout", selon lui.

A Gonfreville sont raffinées environ 12 millions de tonnes de pétrole brut par an, soit 12% de la capacité de raffinage en France, selon TotalEnergies.

Sur le même sujet : Extrait JT (17/10/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous