RTBFPasser au contenu

Sur la route

Blegny-Mine : un authentique charbonnage

Blegny-Mine : un authentique charbonnage
06 août 2020 à 14:01 - mise à jour 06 août 2020 à 14:012 min
Par Zhen-Zhen Zveny

C’est au pays de Herve que la caravane s’arrête aujourd’hui. Olivier Colle et Aurore Salsano mettent à l’honneur Blegny. Patrimoine, culture, activités… Il y a de quoi voir et de quoi faire !

Blegny est chargé d’histoire et abrite une mine encore accessible aux visiteurs. Blegny-Mine est une des quatre authentiques mines de charbon d’Europe.

La concession de Trembleur, accordée en 1779, marque le début de l’exploitation industrielle. Les descendants de Gaspard Corbesier acquièrent la concession d’Argenteau. Réunies en 1883, les deux mines représentent 879 hectares.

En 1887, la société exploitant les mines est mise en liquidation et ces dernières sont mises à l’arrêt pendant 30 ans. L’exploitation est relancée en 1919 par la S.A. des Charbonnages d’Argenteau. La production ne cesse de croître avec le temps. En 1970, elle atteint les 232.000 tonnes/an avec environ 680 miniers.

En 1975, le Comité Ministériel de Coordination Economique et Sociale arrête la subsidiation de l’Etat aux charbonnages wallons. Blegny-Mine ferme définitivement le 31 mars 1980.

Dans la peau d’un mineur

Le Charbonnage d’Argenteau-Trembleur est la dernière concession houillère du bassin liégeois à fermer ses portes. Ses activités commerciales et industrielles laissent place à un espace touristique et culturel immanquable.

Transformée en lieu de mémoire, la mine reçoit ses premiers visiteurs deux mois après l’arrêt de l’exploitation. Le puits le plus récent (XXe siècle) est toujours en service et mène les touristes aux galeries souterraines.

Munis d’une veste et d’un casque, mettez-vous dans la peau d’un mineur et descendez dans les entrailles de la mine jusqu’à 30 et 60 mètres sous la terre. Explorer les bouveaux (galeries), vivez le quotidien des "Gueules Noires", écoutez le bruit des machines… C’est une vraie mise en situation que propose Blegny-Mine.

Trois appareils respiratoires de Théodore Schwann, scientifique allemand, ont été récemment classés comme "Trésors" par la Fédération Wallonie Bruxelles. Véritables avancées permettant "d'entrer dans des milieux irrespirables", ils ont mené à l'élaboration d'appareil utilisés par les sauveteurs et les scaphandres. Ces prototypes uniques et originaux sont exposé à Blegny-Mine.

Après cette incursion dans la terre, suivez le parcours du charbon de son extraction à sa vente en passant par son traitement. L’univers de la mine n’aura plus de secret après cette visite.

Blegny-Mine et les 3 autres sites miniers majeurs de Wallonie (Le Bois du Cazier, Bois-du-Luc et Grand-Hornu) sont reconnus depuis juillet 2012 comme Patrimoine mondial de l’Unesco.

Blegny-Mine : un authentique charbonnage
Blegny-Mine : un authentique charbonnage
Blegny-Mine : un authentique charbonnage
Blegny-Mine : un authentique charbonnage
Loading...
Blegny-Mine : un authentique charbonnage
Blegny-Mine : un authentique charbonnage © Tous droits réservés

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Articles recommandés pour vous