RTBFPasser au contenu
Rechercher

Only in America

BJ Scott revient sur la Seattle Culture : Coffee and Grunge

Only In America 

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comme New York a le punk, les surfeurs à Los Angeles, le blues de Chicago, le jazz de la Nouvelle-Orléans… Seattle a le grunge et le café.

D’une petite ville de la côte pacifique à une métropole en plein essor, Seattle a contribué à faire connaître de nombreux musiciens, mais c’est le mouvement grunge qui a placé Seattle à l’avant-garde de la rébellion moderne et cool.

Il a également donné naissance à la franchise de café la plus célèbre du monde. Starbucks. Au dernier contrôle, elle exploitait 27.339 magasins. Les habitants de Seattle consomment plus de café que dans toute autre ville américaine : 843 cafés par habitant. Une étude indique qu’il y a 35 cafés pour 100.000 habitants et que les habitants de Seattle dépensent en moyenne 36 dollars par mois pour le café.

Loading...

Bien que les meilleures années financières de Seattle aient été basées sur les usines qui construisaient les avions Boeing, après la chute de cette industrie et les pertes massives d’emplois en 1971, "Seattle et la région de Puget Sound – où la plupart des gens étaient employés – sont devenues une zone sinistrée ; et à l’échelle de l’État de Washington, le chômage a atteint 14%, le taux le plus élevé du pays. Mais la dernière partie de la décennie voit les débuts de l’engouement pour "Seattle comme ville la plus vivable".
Le magazine "People" a présenté la vie agréable d’un architecte de Seattle, avec des photos d’excursions le week-end au marché de Pike Place.
Le magazine "Fortune" a fait sa couverture sur l’industrie de papier Weyerhaeuser. On peut considérer que ce type de promotion haut de gamme a aidé la ville à conserver un certain attrait et a contribué à la résurgence de son économie dévastée.

Loading...

Depuis la fin des années 70, la ville de Seattle se débarrassait de son image de ville hippie tout en conservant les valeurs peace and love de contre-culture et de non-conformité. Ajoutez une forte dose de rébellion et de désillusion par les jeunes et voila… Cet étrange mélange d’ésotérisme et d’autodestruction a constitué une base essentielle de la musique grunge. Bruyant, mais mélodique et exceptionnellement commercial.

Loading...

Le café et le grunge de Seattle sont devenus les principaux symboles de cette culture en pleine évolution. En 1984, les groupes de Seattle Green River et Soundgarden se sont formés, suivis par les Screaming Trees en 1985. L’année suivante, Sub Pop Records est fondé et le label C/Z Records de Seattle sort son premier album, Deep Six. Cette compilation, créditée comme la première diffusion du grunge, comprenait les Melvins, Green River, Soundgarden entre d’autres. Le groupe de métal Alice in Chains a rejoint cette faction de groupes de Seattle lorsqu’il s’est formé en 1987, puis Nirvana en 1989.

Loading...

Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden et Alice in Chains ont vendu des millions d’albums dans le monde entier. Tout comme Seattle Coffee Culture, des légendes sortent de cette courte période d’évolution d’une ville en péril devenue un des plus visité des USA aujourd’hui.

Loading...

Only In America : un regard décalé sur l’actualité "made in USA", le mardi à 8h45 sur Classic 21 !

Sur le même sujet

BJ Scott retrouve son âme d’enfant avec ‘’Bonne Nuit Lune'' de Margaret Wise Brown, l’histoire d’une écrivaine rebelle…

Only in America

Biographie du cofondateur du magazine Rolling Stone : Jann Wenner, BJ Scott revient sur son histoire

Only in America

Articles recommandés pour vous