RTBFPasser au contenu

Bitcoin: Mastercard va bientôt accepter les cryptomonnaies

Bitcoin: Mastercard va bientôt accepter les cryptomonnaies
11 févr. 2021 à 16:481 min
Par A. D.

Après Paypal, l'entreprise Mastercard vient d'annoncer qu'elle allait prochainement accepter les paiements en cryptomonnaie. Ces monnaies virtuelles émises de pair à pair "deviennent, quoi qu'on en pense, de plus en plus importantes dans le secteur du paiement. C'est un fait", a souligné le vice-président exécutif de l'entreprise, Raj Dhamodharan

Mastercard est donc en train d'élaborer des "crypto cards" qui permettront à ses clients d'effectuer des transactions en utilisant leur cryptomonnaie. "On n'incite pas à commencer à utiliser des monnaies virtuelles", précise Raj Dhamodharan, "mais nous voulons permettre aux consommateurs et aux entreprises d'utiliser leur argent comme ils le veulent". 

Le bitcoin sera-t-il concerné?

Précision cependant: les cryptomonnaies ne seront pas toutes acceptées. Mastercard souligne en effet que "sur les centaines de monnaies virtuelles qui circulent, beaucoup ne rencontrent pas nos exigences de conformité". Plusieurs observateurs se demandent donc si le bitcoin sera bel et bien concerné. 

Le bitcoin a été régulièrement critiqué par les spécialistes pour sa valeur difficile (voire impossible?) à définir. Et par conséquent... pour sa volatilité. En 2017, le bitcoin avait ainsi fleurté avec les 20.000 dollars avant de tomber à 3.200 dollars un an plus tard.

Il n'empêche: plusieurs poids lourds de l'industrie ont dernièrement adopté les cryptomonnaies. Paypal, qui autorise ses clients à acheter et payer par bitcoin depuis peu, parle d'une évolution nécessaire. En définitive, explique le CEO de l'entreprise, "toutes les formes de monnaie se basent sur la confiance, et leur valeur découle de celle-ci". 

Par ailleurs, ajoute-t-il, "l'utilisation du cash a fortement décliné avec la pandémie. Environ 40 à 70% des consommateurs ne veulent plus manipuler d'argent comptant. C'est donc clair qu'on se dirige vers les paiements digitaux et différentes formes de monnaies".

Selon lui, ce n'est qu'une question de temps avant que les banques elles-mêmes ne prennent le pli. 

Articles recommandés pour vous