Monde Asie

Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à trois ans de prison supplémentaires pour fraude électorale

© AFP

02 sept. 2022 à 05:52Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Anthony Roberfroid

L'ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, déjà condamnée à 17 ans de prison, a écopé vendredi d'une peine supplémentaire de trois ans de détention pour fraude électorale lors du scrutin de 2020 que son parti a largement remporté, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Inculpée d'une multitude d'infractions par la junte au pouvoir depuis le coup d'Etat de février 2021, elle "a été condamnée à trois ans de détention assortis de travaux forcés", a indiqué à l'AFP cette source, qui a précisé que la prix Nobel de la paix, 77 ans, était apparue au tribunal en bonne santé.
 

Sur le même sujet

Birmanie : la junte libère près de 6.000 prisonniers, dont plusieurs étrangers

Monde Asie

Coup d’Etat en Birmanie : 60 personnes tuées dans une frappe aérienne de la junte sur un concert

Monde Asie

Articles recommandés pour vous