Les Classiques - Cyclisme

Biniam Girmay après sa victoire à Gand – Wevelgem : "Le futur s’annonce brillant pour tous les coureurs africains"

Quelle incroyable journée pour Biniam Girmay, vainqueur de Gand-Wevelgem ce dimanche. L’Érythréen, qui découvrait les Flandriennes, est devenu le premier coureur africain à remporter une classique World Tour. Tout ça à l’âge de 21 ans…

"Je ne sais pas comment j’ai gagné, c’est vraiment incroyable. J’ai changé mes plans il y a quelques jours pour faire la course. Je voulais faire un bon résultat mais gagner… Je suis resté trois mois en Europe mais là, ma femme et ma fille me manquent, je vais rentrer à la maison", a confié Girmay, tout sourire à l’issue de la course.

Lancé dans un sprint à quatre aux côtés de Christophe Laporte (Jumbo-Visma) et les Belges Dries Van Gestel (TotalEnergies) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), le coureur de l’équipe belge Intermarché – Wanty Gobert a été le premier à accélérer : "Il y avait des coureurs très forts. Je suis parti de la 4e place mais j’avais confiance en moi".

Avant de l’emporter, l’Érythréen a connu une course plus compliquée : "Je n’étais pas très bien dans la première section, j’ai perdu beaucoup de places. Je ne me sentais pas très confortable mais je me suis senti de mieux en mieux. J’ai roulé plus intelligemment et je me suis contenté de suivre. Les autres attendaient Wout van Aert et nous, on est revenu".

"Cette victoire va changer énormément de choses pour moi et pour l’Afrique, le futur s’annonce brillant pour tous les coureurs africains", a conclu Biniam Girmay.

Articles recommandés pour vous