RTBFPasser au contenu

Musique

Billie Eilish : la 5ème interview, mêmes questions, quelles réponses ?

01 déc. 2021 à 15:043 min
Par Fanny Guéret

Pour le magazine Vanity Fair, Billie Eilish refait la même interview chaque année et pour la cinquième fois. Les questions restent les mêmes, mais ce qui est intéressant évidemment, c’est de voir si ses réponses ont changé et comment elle a évolué.

© Tous droits réservés

C’est devenu une tradition ! Chaque année en octobre, la chanteuse américaine se prête au jeu des questions/réponses avec le magazine. Une interview en vidéo qui vient d’être publiée et qui prend donc des airs de "déjà-vu" pour elle comme pour nous. Mais les réponses de la superstar de la pop ont montré une belle évolution au cours de cette demi-décennie. Elle semble plus sereine et même heureuse!

Cette première rencontre annuelle avec Vanity Fair avait commencé lorsque Billie n’était qu’une nouvelle venue de 15 ans, une nouvelle voix, un nouveau visage qui n’avait "que" 257.000 abonnés sur Instagram. Quatre ans plus tard, elle en compte maintenant 94,1 millions et devient ainsi la troisième personne la plus suivie au monde sur le réseau social!

Réfléchissant à ses réponses à l’ère de la pandémie et du confinement qui ont marqué 2020, Billie Eilish n’a pu s’empêcher de rire d’elle-même en se revoyant quelques années plus tôt : "Gosh, cette fille traversait une crise d’identité. Oh mon Dieu ! Vous pouvez le voir dans mes yeux. Et ce petit chignon bas ? Que pouvait-il bien se passer dans ma tête ?"

 

Eilish a également déclaré cette année que son point de vue sur l’avenir et ses attentes du monde a changé à mesure qu’elle est entrée dans l’âge adulte : "Je ressens beaucoup de pression, mais je dirais aussi, comme, à l’époque… J’étais assez aimée dans l’ensemble, et pour être honnête, j’avais peur parce que je voulais vraiment garder cet amour. J’avais tellement peur de décevoir. Et maintenant, j’ai des tonnes de haters qui me détestent" a-t-elle déclaré… en riant. "Je ne suis donc plus inquiète. Je me dis : "Oh, OK, bien, si tu m’aimes, tu m’aimes, si tu ne m’aimes pas, tu ne m’aimes pas. Alors tant pis….".

 

Loading...

 

La confiance en soi

En regardant en arrière sur la façon dont sa confiance en elle avait grimpé de 2017 à 2019, la chanteuse a affirmé que "rien ne dépassera jamais cet ego de 2019". Mais, elle n’a pas tardé à expliquer, il y a une raison : "Je me sentais moi-même, c’est sûr. C’est parce que j’avais été si malheureuse depuis si longtemps que je ne me tais tout simplement jamais à ce sujet qui est inépuisable. Mais j’ai été….Je veux dire, je commence à avoir, comme un sentiment d’être adulte. Ce qui est nouveau pour moi et très excitant. J’ai moins de problèmes de confiance et d’insécurité. C’est lié à de nouvelles expériences, de nouvelles rencontres, de nouvelles personnes et beaucoup d’amour autour de moi."

Les tatouages

"Oui, je m’aime", a encore déclaré la chanteuse à propos de son tatouage "Eilish" sur la poitrine. Elle a également confirmé que son tatouage sur la hanche, aperçu dans la session de photos pour Vogue USA, est un dragon qu’elle a fait faire "juste après" la vidéo Vanity Fair de l’année dernière. Et elle a expliqué que les petites fées sur sa main, qu’elle vient juste de faire, proviennent d’un livre avec lequel elle a grandi, un petit conte de fées appelé Fairyopolis. Et au chapitre tatouages, elle a ajouté qu’elle avait d’autres idées pour le futur.

La célébrité

En repensant à ses réponses des quatre années précédentes avec un nouveau point de vue, la chanteuse de 19 ans a abordé la célébrité, un fait qu’elle a maintenant accepté avec le fait d’être constamment reconnue partout où elle va et où qu’elle sorte. "Mon attitude d’avant était : "Eh bien, je ne peux pas sortir" et je ne voulais même pas aller dans un parc, ou aller chercher de la nourriture, ou prendre un café. Ça me faisait flipper, mais au cours de la dernière année écoulée, je me suis raisonnée et je me suis secouée. Parce que pouvoir se sentir en confiance et sortir sans chapeau, sans capuche, lunettes, masque et veste… C’est tellement mieux. Et je n’avais pas besoin de vivre en me cachant. Et ça, je l’ai réalisé cette année. "

Le vaccin

Au cours des années précédentes, Billie a déclaré que les technologies qui l'avaient époustouflée étaient la reconnaissance faciale, les hologrammes, les chargeurs sans fil et les robots. Mais cette année, elle a eu un message de reconnaissance sur l'innovation qu'elle espère que tout le monde adoptera: "Le vaccin, mec. Putain, ouais. Je vous exhorte vraiment, si vous n'êtes pas déjà vacciné, à vous faire vacciner."

D'une voix sarcastique, elle s'est essayée à un peu de persuasion pour les gens hésitants: "Ce n'est pas juste pour toi, espèce de garce égoïste, c'est pour tout le monde autour de vous. Prenez soin des gens autour de vous."

Articles recommandés pour vous