RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Bientôt des scènes de cinéma tournées à Marcinelle ? Un studio de production virtuelle va le permettre !

23 févr. 2022 à 16:32Temps de lecture2 min
Par Guillaume Woelfle

C’est la technologie qui se cache derrière certaines scènes de la série The Mandalorian : un plateau de cinéma est entouré d’écrans LED représentant un décor particulier (Star Wars, par exemple), et la scène peut se tourner sans aucun effet spécial rajouté. Cette technologie est désormais présente à Marcinelle, dans les bâtiments de Dreamwall, grâce à la société Magic Loom.

"On va pouvoir recréer n’importe quel décor comme une caverne, un glacier, une navette spatiale, y placer les acteurs et tourner la scène de manière parfaitement réaliste, de sorte que le spectateur pense vraiment qu’ils sont dans une caverne ou un glacier, alors qu’ils sont à Marcinelle", explique Hervé Verloes, le directeur exécutif et cofondateur de Magic Loop. D’une certaine façon, c’est un peu comme les faux décors qui ont fait la réputation de Hollywood, mais que l’on peut changer en deux clics. "Il y a un avantage financier évident pour un producteur de film. Imaginons qu’il souhaite filmer un coucher de soleil à Marrakech, il devrait y déplacer 50 ou 100 personnes, puis attendre le bon moment du coucher de soleil et ne pas le rater puisque sinon il faut recommencer le lendemain soir. Ici, on peut le proposer le coucher de soleil de Marrakech 10 heures par jour. Et le spectateur ne verra pas la différence."

Deux investisseurs soutiennent ce projet : d’abord Sambrinvest qui soutient des PME dans la région de Charleroi, ensuite Wallimage, le fonds régional d’investissement dans l’audiovisuel, qui y voit de grandes opportunités économiques. "La demande en contenus vidéo explose en ce moment avec les plateformes (Netflix, Amazon Prime, Disney +…). Ces plateformes ont en plus beaucoup d’argent à investir dans la production, donc elles pourraient être intéressées par cette technologie car tout est plus facile, plus rapide et c’est très en phase avec les besoins du marché." Selon Hervé Verloes, des tournages qui pouvaient durer 15 jours pourraient se faire en 2 jours désormais.

Une technologie qui provient du gaming

Derrière cette probable révolution de la production cinématographique se cache en réalité une technologie issue du gaming, le monde du jeu vidéo. Car lors du tournage d’une scène, la caméra va évidemment bouger, changer d’angle tout en respectant les "parallaxes" (les perspectives et la 3D). Et tout cela en temps réel. La technologie demande d’énormes ressources de calcul qui n’existent pour l’instant que dans le jeu vidéo, par exemple via le moteur Unreal Engine utilisé par le jeu vidéo Fortnite. C’est ce même moteur qui permet aujourd’hui le lancement de Magic Loop. Ce qui fait dire au fondateur que les mondes du cinéma et du gaming se rapprochent de plus en plus. C’est aussi la conviction de Wallimage qui investit dans le gaming depuis 2013.

Sur le même sujet

Une centaine de films et 21 pays représentés au Festival international du Film de Mons

Cinéma

Articles recommandés pour vous