RTBFPasser au contenu

Bicentenaire: une route touristique Armée Grouchy sur l'axe Wavre-Namur-Givet

Bicentenaire: une route touristique Armée Grouchy sur l'axe Wavre-Namur-Givet
08 juin 2015 à 05:25 - mise à jour 08 juin 2015 à 06:282 min
Par PEEL Hughes Van

Cette nouvelle route touristique traverse treize communes sur une distance de 94 kilomètres: Wavre, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Chaumont-Gistoux, Mont-Saint-Guibert, Walhain, Gembloux, La Bruyère, Namur, Profondeville, Anhée, Dinant, Hastière et Givet. C’est le parcours emprunté par les soldats du Maréchal Grouchy après la défaite de Napoléon, une retraite jalonnée de combats glorieux (à Namur notamment) face aux Prussiens qui les poursuivaient. Certes, Grouchy a raté Waterloo, mais il a sauvé son armée de presque 30 000 hommes.

"Grouchy est associé à Napoléon comme Judas est associé à Jésus-Christ, explique Arnaud Gavroy, échevin namurois. Ici, il s’agit quand même de réhabiliter une personne qui, loin d’être un incapable, a fait une des plus brillantes retraites militaires et qui a traversé nos régions, les inscrivant dans l’histoire". Et Arnaud Gavroy poursuit: "Les derniers combats victorieux des soldats français napoléoniens ont eu lieu à Namur les 19 et 20 juin. Ensuite, l’armée de Grouchy s’est sauvée par la vallée de la Meuse et par Givet qui a bien résisté aux Prussiens. C’est cela qui explique que Givet soit restée française et se trouve aujourd’hui enclavée dans la province de Namur".

Un itinéraire touristique de premier plan

La création de cette nouvelle route touristique est à mettre au crédit de Wavre, Namur et Givet. Si le champ de bataille de Waterloo veut être la porte d’entrée des touristes en Wallonie, la Route de l’Armée de Grouchy a l’ambition de devenir un itinéraire de premier choix pour la suite de leur séjour. "Nous devons accrocher les gens, les retenir un moment et leur proposer de revenir, explique Josette Champt, directrice de la maison du tourisme Ardennes brabançonnes à Wavre. Après avoir visité le champ de bataille, les touristes pourront faire la Route Armée Grouchy. Ils ne la feront sans doute pas en une fois. Ils prendront ce qui les intéresse et ils pourront la poursuivre ultérieurement."

Deux itinéraires sont proposés: le premier en voiture, le second pour les promeneurs ou les cyclistes. Les communes traversées sont référencées, avec mention des nombreux centres d’intérêts historiques, culturels, patrimoniaux ou paysagers. La carte indique également quelques à-côtés, comme Ligny, incontournable quand on parle de 1815.

La vitrine que constitue le bicentenaire devrait apporter une belle visibilité à cette Route de l’Armée de Grouchy, tout comme les panneaux qui seront bientôt installés sur l'autoroute E411 à hauteur de Wavre et de Namur. Pour plus de détails : www.napoleon-grouchy-1815.com.

Hugues Van Peel

Articles recommandés pour vous