RTBFPasser au contenu

Medias

Beyoncé fête ses 35 ans, retour en images sur la carrière d'une icône du RnB

La chanteuse est une habituée des SuperBowls, où elle n'a jamais déçu le public
04 sept. 2016 à 13:57 - mise à jour 04 sept. 2016 à 13:572 min
Par A.Lo.

Beyoncé Giselle Knowles fête ses 35 ans ce 4 septembre. Celle que l’on appelle aujourd’hui Queen B titille nos oreilles depuis bientôt 18 ans, surfant sur une mer musicale teinté de rythm’n blues, pop, hip hop et de soul. Retour sur ces "presque" deux décennies de carrière, où Bey s’est imposée comme une référence musicale.

Say my name est son premier gros hit au sein des Destiny’s Child, alors composé de quatre membres. Elle est accompagnée de Kelly Rowland, LeToyaLuckett et LaTavia Roberson. Ces deux dernières quitteront rapidement le groupe, qui deviendra un trio avec Michelle Williams.

Destiny's Child - Say My Name (Official Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le groupe trouvera sa stabilité dans ce trio et survivra jusqu’en 2006. Les filles connaîtront plusieurs hits planétaires comme Survivor, Bootylicious ou encore Independant Woman, Pt. 1. Elles s’affirment comme les dignes héritières des Spice Girls dans leur affirmation du Girl power, allant souvent plus loin que le girls band britannique. Au total, elles vendront plus de 60 millions de disques et le magazine Billboard le considérera comme un des plus grand trio musical de tous les temps.

Destiny's Child - Independent Women, Pt. I

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dès les années 2000, Beyoncé, ainsi que les deux autres filles du groupe, poursuivent une carrière solo en parallèle de leur groupe. Queen B sort son premier album solo en 2003, qui contient son fameux hit au côté de Jay-Z, Crazy in Love. Elle ne quittera plus le rappeur, rencontré en 2002.

Après la séparation du groupe, Beyoncé peut entièrement se consacrer à sa carrière, à la fois musicale et cinématographique. Elle démontrera ses talents dans ces deux domaines grâce à DreamGirls, une comédie musicale racontant l’ascension… d’un trio de chanteuses dans les seventies aux Etats-Unis.

Dreamgirls (Trailer)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

En 2008 arrive l’un de ses morceaux (et de ses clips vidéo) les plus connus, Single Ladies (Put a Ring on it), dont le clip a déchaîné les amateurs de parodies, notamment Justin Timberlake himself. Un clip qui a été tourné en une seule séquence, afin de rendre les transitions entres les différents plans les plus lisses possibles.

Justin Timberlake parodie Beyonce

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

A la suite de la sortie de son quatrième album, sobrement baptisé 4, elle annonce sa grossesse en 2011 lors des MTV Video Music Awards, et battra le record du plus grand nombre de tweets enregistrés par seconde pour un seul événement.

En 2013, elle aura l’honneur de chanter l’hymne national lors de la seconde investiture de Barack Obama. Sur certains clichés de l’événement, on peut voir une certaine complicité entre la chanteuse et le premier président noir des Etats-Unis, poussant certains à lancer les rumeurs d’une possible liaison.

Beyoncé Sings the National Anthem at the 2013 Obama Inauguration | The New York Times

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

2013, c’est aussi l’année où Queen B réalise une performance très remarquée au SuperBowl, où elle retrouvera ses acolytes des Destiny’s Child pour quelques chansons. Un autre SuperBowl qui fera date dans la carrière de la chanteuse est celui de 2016, où elle présente son nouveau single "Formation", et prend clairement position en faveurs du mouvement " Black Lives Matter ".

Beyonce Formation Video ( Official )

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet