Belgian Youth Against Racism demande que cesse le vandalisme des statues de Léopold II

Ce vandalisme ne mènera qu'à des restaurations qui seront payées par nos impôts, déclare Aimé Schrauwen, porte-parole de BYAR.

© KENZO TRIBOUILLARD - AFP

12 juin 2020 à 15:21Temps de lecture1 min
Par Belga

Belgian Youth Against Racism (BYAR) s'élève contre la dégradation des statues de Léopold II, annonce l'organisation vendredi dans un communiqué. "Ce vandalisme ne mènera qu'à des restaurations qui seront payées par nos impôts", déclare Aimé Schrauwen, porte-parole de BYAR.

Loading...

Selon l'organisation, l'argent des impôts devrait plutôt servir à l'accompagnement pédagogique de ces statues. BYAR espère qu'il sera possible de les utiliser à des fins éducatives, en coopération avec des institutions culturelles et éducatives.

L'organisation demande que l'on cesse de dégrader ou d'endommager les statues. "C'est donner du grain à moudre aux groupes qui nous dépeignent comme des vandales et des émeutiers", constate Aimé Schrauwen. BYAR veut donc nettoyer les figures vandalisées de sa propre initiative et à ses frais.

Auderghem : Léopold II déboulonné

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement