RTBFPasser au contenu

Beauraing, terre de rock’n’roll le temps d’un week-end !

Beauraing, terre de rock’n’roll le temps d’un week-end !
Loading...

Les 8 et 9 avril prochains, la jolie petite ville de Beauraing dans le Namurois va vivre au rythme des guitares électriques. Le festival "Beauraing Is Not Dead" est effectivement de retour pour une 13e édition, pour le plus grand plaisir des amateurs de rock et de "head banging"*.

"Beauraing Is Not Dead" est un festival qui fait la part belle aux artistes locaux débutants et émergents. Depuis son lancement en 2010, le festival a pu accueillir des groupes majeurs de la scène alternative belge rock comme Glass Museum, It It Anita, TotorRo, John, La Jungle, Annabel Lee ou encore Endless Dive pour n’en citer que quelques-uns…

Nous avons discuté virtuellement de l’ADN du festival et de sa programmation avec l’un de ses programmateurs, Gaëtan Jonette.

RTBF Culture : En quoi Beauraing est une ville "rock" et pourquoi avoir voulu la placer en tant que telle sur la carte des festivals ?

Gaëtan Jonette : "La création du Beauraing Is Not Dead remonte à 2010 lorsque 4 copains musiciens ont voulu mettre en place un simple concert en soirée pour se montrer devant le public local parce qu’aucune initiative du genre ne leur permettait de faire cela à cette époque.

Suite au succès de la première édition, les 4 potes décident d’inviter plus d’artistes et au fur et à mesure des années, le petit concert se transforme en un festival accueillant désormais 19 groupes répartis sur deux jours. La programmation assez audacieuse pour la région nous a permis de placer Beauraing sur la carte des festivals assez naturellement sans réelle intention de notre part. La seule motivation chez nous reste la même depuis ce premier petit concert : prendre plaisir à faire ce qu’on fait."

RTBF Culture : Un mot sur la programmation : cette année on va notamment pouvoir voir sur scène Johnny Mafia, Wolves Scream, Do It Later, Johnnie Carwash, Alaska Gold Rush, Marcel ou encore Year Zero ! Quel est le groupe à ne pas rater selon toi ?

Gaëtan Jonette : "Tous nos choix artistiques sont des coups de cœur, donc la question est très difficile.
J’avoue être assez impatient de voir
Do It Later qui un projet pop punk un peu décalé tout récent mis en place par différents musiciens confirmés de la scène rock alternative de Rennes. Johnnie Carwash et Marcel vont également mettre des claques au public, aucun doute là-dessus. Sur la scène d’à côté, c’est Skarbone14 et Wolves Scream qui, je pense, risquent de bien secouer les festivaliers."

RTBF Culture : Le nom du festival ne laisse pas de doute… Le rock et le punk ne sont pas morts ! Les concerts rock attirent encore du public facilement ?

Gaëtan Jonette : "La vague hip-hop en festival de ces dernières années aurait tendance à nous faire penser le contraire, c’est vrai. Nous, on trouve ça génial d’une certaine manière. Ça nous permet de prendre plus de risques dans la programmation et surprendre le public qui n’a pas spécialement d’attentes. Le résultat est payant, puisque chaque année les festivaliers sont de plus en plus nombreux pour notre plus grand plaisir et pour confirmer que les concerts rock ont toujours un public qui ne risque pas de disparaître de sitôt…"

Chaque année, on croise de nouveaux festivaliers qui découvrent le festival et nous expliquent être surpris de découvrir un événement si humain qui dénote par sa programmation et sa convivialité. L’année suivante ces mêmes festivaliers reviennent… Avec des copains qui découvrent à leur tour que Beauraing Is Not Dead.

Loading...

RTBF Culture : L’ADN du festival, outre le côté rock, c’est son côté local. C’était important de pouvoir par la même occasion mettre un beau coup de projecteur sur la région ?

Gaëtan Jonette : "Dans un premier temps, l’idée était de donner la chance aux petites formations amateurs de la région d’avoir une scène comme on le souhaitait pour nous il y a 12 ans.

Au fur et à mesure des éditions, on a constaté que le public faisait le déplacement depuis Arlon, Namur, Bruxelles et plus loin encore. Ça représentait une bonne vitrine pour ces artistes et l’espace dans cette vitrine n’est pas limité. On se permet du coup d’inviter d’autres artistes et artisans pour mettre la culture et le patrimoine Beaurinois au sens large sur le devant de la scène à son tour."

Enfin, notez que les enfants sont aussi les bienvenus au festival Beauraing Is Not Dead ! Cette année, une attention toute particulière a été portée aux plus petits. Un concert façonné pour leurs petites oreilles sera organisé samedi à 13h45 avec le groupe belge Alaska Gold Rush. Des ateliers de création de guitares et de grimages seront aussi mis en place. Il n’est jamais trop tôt pour initier les enfants aux bonnes vibes du rock’n’roll !

Infos tarifs :

Rendez-vous au centre culturel de Beauraing pour faire le plein de rock’n’roll !

Vendredi 8 avril 2022 : 8 euros en prévente/ 10 euros sur place

Samedi 9 avril 2022 : 10 euros en prévente/ 12 euros sur place

Pass 2 jours : 12 euros en prévente/ 14 euros sur place

Informations complémentaires : https://beauraingisnotdead.be

* Hand banging = Un style de danse inspiré par les rythmes de heavy metal et hard rock qui consiste principalement à faire des mouvements de la tête et du coup sur le rythme de la musique.

Loading...

Sur le même sujet

30 mars 2022 à 08:47
3 min
28 mars 2022 à 17:00
40 min

Articles recommandés pour vous