Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

BCE : aveu d’impuissance de Christine Lagarde

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

La banque centrale européenne, autrement dit l’institution qui gère nos taux d’intérêt, a donc frappé un grand coup ce jeudi en relevant son taux d’intérêt à court terme de 0.75%.

C’est historique. En général, les banques centrales augmentent progressivement leurs taux d’intérêt de l’ordre de 0.25%. En faisant une hausse du triple, la banque centrale européenne montre qu’elle veut à tout prix casser l’inflation en Europe.

Les banquiers centraux savent, par expérience, que l’inflation c’est comme le dentifrice, une fois qu’il est sorti du tube, bonne chance pour le remettre à l’intérieur. La priorité de la banque centrale européenne c’est donc de lutter contre l’inflation. Clairement, Christine Lagarde, la présidente de cette institution a encore indiqué hier que les taux d’intérêt allaient continuer à monter…

Sur le même sujet

Les banquiers ne voient pas encore les effets de la crise dans leurs comptes…

Chronique Économique

Crise économique : nous sommes entrés dans une période de peur !

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous