RTBFPasser au contenu

BD - Accueil

"Batman" à la conquête des lecteurs de manga et de BD européenne

"Batman" à la conquête des lecteurs de manga et de BD européenne
03 nov. 2017 à 08:15 - mise à jour 03 nov. 2017 à 08:151 min
Par AFP

Le 3 novembre voit l'arrivée de deux nouvelles aventures du célèbre chevalier noir de DC Comics. La première est déclinée en manga. La seconde, publiée sous la forme d'une bande dessinée "à l'européenne", a la particularité d'être signée par l'Italien Enrico Marini, célèbre pour la série "Le Scorpion".

Si les superhéros ont plus que jamais la cote au cinéma et en jeu vidéo, comme en témoignent les succès des différents blockbusters de Marvel et de DC ("Batman", "Superman", "Avengers", "Les Gardiens de la galaxie", etc.), les comics observent aussi une explosion de leurs ventes (+275% selon Gfk).

Dans l'objectif de diversifier un lectorat néanmoins limité, les éditions Kana et Dargaud, main dans la main avec DC Comics Entertainment, relancent le célèbre héros de Gotham City sous la forme d'un manga et d'une bande dessinée à l'européenne.

Le premier, "Batman & the Justice League" (tome 1), est signé du mangaka Shiori Teshirogi, auteur notamment de "Saint Seiya : The Lost Canvas". Le manga, publié chez Kana, suit Rui, un jeune Japonais en visite à Gotham City dans l'espoir de retrouver ses parents disparus. À peine arrivé, il se retrouve attaqué par un policier devenu fou et est sauvé dans la foulée par Batman. Si la déclinaison en manga des aventures du chevalier noir n'est pas nouvelle, le but est bien de séduire le lectorat qui achète le plus de livres. Une population ciblée également l'animé "Batman Ninja", attendu sur les écrans en 2018.

En face, le diptyque "Batman : the Dark Prince Charming" est signé par le célèbre Enrico Marini. Dessinateur des séries "Le Scorpion", "Rapaces" ou encore "Gipsy", l'auteur italien embrasse l'univers du héros masqué et reprend à son compte les célèbres méchants de la saga. Au programme: Catwoman, Le Joker et une jeune femme enlevée par ce dernier, qui pourrait bien être la fille de Bruce Wayne. Dans un format imposant et relativement haut de gamme, cette bande dessinée s'adresse à un tout autre public que les lecteurs de comics.

"Batman & the Justice League" (tome 1), Shiori Teshirogi, Kana, 3 novembre, 7,45 euros.

"Batman : the Dark Prince Charming" (1/2), Enrico Marini , Dargaud, le 3 novembre, 14,99 euros.


 

Articles recommandés pour vous