RTBFPasser au contenu

Barock Never Dies : Le ballet des Pet Shop Boys

Barock Never Dies : Le ballet des Pet Shop Boys
17 mai 2021 à 11:452 min
Par Vanessa Fantinel

Le ballet : je vous ai parlé de sonates, de symphonies, de musique de chambre, mais pas encore tellement de musique de scène. Et pourtant en musique classique c’est quand même un gros morceau la musique de scène, il y a l’opéra bien sûr, sa petite sœur l’opérette plus légère – et puis il y a le ballet. Dans le ballet, le principe c’est qu’on ne chante pas, puisque c’est de la musique à danser, ou bien (dans l’autre sens) de la musique qu’on commande pour une chorégraphie.

Et le cas qui nous occupe se passait en 2011, et tout est parti d’un conte, d’une histoire de Hans Cristian Andersen – le même qui a écrit ''Le Vilain Petit Canard'' et ''La Reine de Neiges''.

Loading...

Les Pet Shop Boys, ce sont eux qui, en 2011, ont composé un ballet. Et là, la 1re question qu’on se pose c’est : mais pourquoi ? A la base c’est un petit délire comme souvent, entre Neil Tennant et un de ses bons amis Ivan Putrov qui accessoirement à l’époque était danseur étoile au Royal Ballet de Londres. En discutant de l’art autour d’un verre au clair de lune ils se seraient dit un soir que ce conte d’Andersen serait une bonne base pour faire un ballet, et paf, comme ils connaissaient du monde ils l’ont proposé au prestigieux théâtre Sadler’s Wells (qui a été séduit) et ils ont trouvé un chorégraphe que ça inspirait aussi, Javier de Frutos – quand on n’est pas un grand amateur de ballet, tous ces noms ça ne dit pas grand-chose mais en vrai c’est quand même vraiment du beau monde qui s’est réuni pour transformer ce conte de fées en spectacle de danse – qui célèbre le pouvoir de l’art face à la destruction humaine.

Loading...

Voilà on prend un peu de musique électronique, un orchestre, et hop ! On a le ballet ''The Most Incredible Thing'' des Pet Shop Boys. "Le plus incroyable" c’est le titre de cette histoire, une des dernières écrites par Andersen. C’est inspiré par la guerre France Allemagne de 1870 et c’est une espèce de parabole de la victoire du bien contre le mal – ce qui n’était pas une habitude chez lui – parce que contrairement à ce que veut nous faire croire Walt Disney, en général si vous lisez les contes de fées dans leur version originale, ça faisait plutôt peur.

Le ballet, le genre du ballet a été inventé en Italie vers le 15e siècle et c’est Catherine de Médicis, reine très moderne, grande protectrice des arts, qui l’a introduit en France à la fin du 16e. Au début, ça nous aurait paru assez étrange je crois, c’était un genre de mime, accompagné par des lectures de poésies qui racontaient des histoires de la mythologie, un truc qui nous semblerait totalement abstrait et intello aujourd’hui qui a été popularisé et un peu modernisé déjà par Louis XIV, ce roi qui aimait tellement danser.

Loading...

''The Most Incredible Thing'', la musique de ce ballet composée par les Pet Shop Boys ce sont 2 disques, 21 morceaux, 1h20 de musique, alors je ne vais pas vous mentir, écouter l’album sans voir le spectacle de danse qui va avec, ça n’a pas été le moment le plus transcendant de ma vie, mais c’est de la belle musique, on peut leur accorder ça, avec un mariage assez subtil des sons électroniques avec l’orchestre à cordes, et côté univers, on est dans quelque chose qui peut par moments rappeler ''Le Lac des Cygnes'' ou ''Casse-Noisettes'' de Tchaikovsky qui était un grand maître du ballet et du coup. Allez on peut le dire, c’est réussi ! Et puis on reconnaît bien la touche perso des Pet Shop Boys dans cette musique, et ça, ça fait toujours plaisir.

Loading...

Sur le même sujet

23 mars 2022 à 08:47
1 min
29 août 2021 à 13:45
2 min

Articles recommandés pour vous