Europa League - Football

Barcelone survit dans une ambiance hostile face à Galatasaray et file en 1/4 de finale d’Europa League

17 mars 2022 à 13:00 - mise à jour 17 mars 2022 à 19:29Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Mission accomplie pour le FC Barcelone qui s’est sorti du piège tendu par Galatasaray jeudi soir en huitième de finale retour d’Europa League. Les Catalans n’ont pas eu la vie facile face aux Turcs, portés par un public enflammé, mais ont finalement émergé 1-2 après le partage 1-1 du match aller. Les Blaugrana accèdent donc aux quarts de finale de la compétition.

Le FC Barcelone a senti tout de suite la pression à Istanbul. Dès la 6e minute, Batefimbi Gomis s’est retrouvé en position de marquer mais s’est emmêlé les pinceaux avant que la défense du Barça ne revienne.

Après une très belle opportunité pour Frenkie De Jong dans le camp adverse (9e), la rencontre a poursuivi sur un faux rythme, les fautes fréquentes hachant considérablement le jeu.

C’est donc sur phase arrêté que le marquoir s’est débloqué à la 28e sur un coup de tête du capitaine Marcao (28e).

Déstabilisé pendant quelques minutes, le Barça s’est agrippé à son joyau Pedri pour revenir dans le coup. Le milieu de terrain de 19 ans a ainsi enrhumé la défense turque avec deux feintes de frappes sublimes pour placer le ballon au fond des filets et faire 1-1 (37e).

Les Catalans ont eu raison de poursuivre leur forcing en début de deuxième période. Après avoir touché la barre en première période (45e+3), Pierre-Emerick Aubameyang a trouvé le chemin des filets (50e) malgré deux superbes arrêts d’Inaki Pena.

L’équipe de Xavi a alors compris qu’elle avait fait le plus dur. Solide défensivement, engagée dans les duels, la formation catalane a stoppé tout espoir de come-back turc. Les Blaugrana ont même gaspillé plusieurs opportunités de faire 1-3 en fin de match.

Cette prestation mature dans une ambiance hostile va faire le plus grand bien au FC Barcelone avant le Clasico de dimanche face au Real Madrid au Santiago Bernabeu.

Loading...
Pierre-Emerick Aubameyang et Pedri, buteurs
Batefimbi Gomis en action
Iñaki Peña et les joueurs du Barça

Articles recommandés pour vous