RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Barbara Abel révèle comment elle surprend ses lecteurs dans ses thrillers

Barbara Abel révèle comment elle surprend ses lecteurs dans ses thrillers
19 mars 2020 à 10:02 - mise à jour 19 mars 2020 à 10:024 min
Par François Saint-Amand

L'écrivaine belge Barbara Abel était l'invitée du 8-9 par téléphone pour parler de son nouveau polar Et les vivants autour, sorti depuis le 5 mars. La romancière a même dévoilé ses techniques d'écriture de thrillers.

L'intrigue de son nouveau roman est la suivante : "Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier tourne autour de la survie de Jeanne. À 29 ans, la jeune femme est dans le coma. Sa famille est convoquée par le professeur qui la soigne. L'impensable est arrivé. La famille va devoir prendre une décision. Soudée au départ, elle va voler en éclats…".

Après Derrière la haineJe sais pas et Je t'aime le nouveau thriller de Barbara Abel nous plonge une nouvelle fois dans la psychologie et les émotions de ses personnages.

Le confinement propice à la littérature

Barbara Abel révèle au 8/9 la technique d'écriture à suspense de ses thrillers

Le coronavirus occupe aussi dans toutes les pensées des artistes en ces périodes de confinement. Kid Noize propose des lives sur ses réseaux sociaux et Cali pourrait bien faire de même avec ses filles. Pour les écrivains, cette période particulière devrait être propices à de nombreux nouveaux romans. Barbara Abel déclare ainsi : "Même si mes journées changent beaucoup car je suis fort appelée à me déplacer, pour moi au niveau du boulot cela ne change pas grand chose. Cela change uniquement parce que je ne suis plus du tout seule chez moi".

Elle commente cette situation inédite pour la littérature : "Il y a matière à inspiration. J'ai déjà d'idées de romans. J'imagine que beaucoup de choses vont émerger de cette période mais c'est vrai que vivre de l'intérieur c'est très intéressant, jusqu'à un certain point".

Des rebondissements inattendus

Parmi les différentes idées pour passer le temps pendant son confinement, pourquoi ne pas lire le dernier roman de Barbara Abel ? Si le titre et le sujet de ce livre, Et les vivants autour, peut inquiéter au premier abord en cette crise sanitaire, vous devriez être plongés dedans de A à Z selon Cyril.

L'écrivaine laisse d'ailleurs planer le mystère en dévoilant une partie de l'intrigue. "C'est l'histoire de Jeanne, une jeune femme de 29 ans plongée dans le coma depuis quatre ans et visiblement son état ne s'améliore pas. Les gens qui gravitent autour de Jeanne, les vivants qui sont autour d'elle - puisqu'elle est dans un lit, elle dort, elle ne bouge pas - ce sont sa famille, son père, sa mère, son mari et sa sœur. C'est principalement autour d'eux que l'on va raconter l'histoire. Le roman commence, le médecin qui s'occupe de Jeanne convoque sa famille. Il a quelque chose à leur annoncer évidemment la famille pense qu'il va leur demander d'arrêter les soins, de débrancher les machines parce qu'il n'y a vraiment aucune amélioration. Ils sont déjà très en désaccord par rapport à la décision à prendre,  sauf que le médecin ne va pas du tout leur annoncer cela..." relate-t-elle.

Cette nouvelle devrait être un choc pour le lecteur ou la lectrice et les captiver grandement. De nombreux rebondissements sont à prévoir dans ce thriller haletant et déconcertant.

Loading...

Barbara Abel dévoile sa technique d'écriture

Barbara Abel révèle au 8/9 la technique d'écriture à suspense de ses thrillers

Même si Barbara Abel n'est pas encore dans les thrillers ce qu'est Alfred Hitchock au film à suspense, ce titre étant réservé à Mary Higgins Clark, l'auteure belge devrait vous faire vivre de grands frissons du début à la fin à travers Et les vivants autour.

Barbara Abel propose des romans souvent déroutants et sordides pour le lecteur. Elle lance toutefois : "La chose la plus glauque qui arrive dans le livre est tirée d'un fait divers réel, ce n'est pas du tout moi qui l'ai inventée. Je commence d'ailleurs le roman en disant que le fait le plus incroyable du roman est tirée d'un fait divers réel et que tout le reste n'est qu'imagination".

Mais d'où vient alors toute l'imagination débordante de Barbara Abel ? Elle révèle ainsi sa technique d'écriture :

J'ai une technique assez efficace : d'abord je raconte une histoire que j'ai envie qu'on me raconte, je suis mon premier public. Je suis assez intransigeante vis-à-vis de moi et à la fin de chaque séquence qui fait évoluer l'histoire, je cherche toujours l'évolution de l'histoire à laquelle on ne s'attend pas.

Elle détaille : "Déjà je cherche longtemps. Je prends la peine de chercher et surtout de ne pas prendre les premières idées qui me viennent à l'esprit. La première idée je la laisse, la deuxième aussi, la troisième aussi. C'est vraiment la quatrième ou cinquième où je pense 'si moi j'ai eu du mal à la trouver c'est qu'on ne va pas s'y attendre'. En réalité cela fonctionne super bien. Parfois c'est paniquant parce que l'idée ne vient pas et cela prend plus du temps que de suivre le fil comme il vient. Mais force est de constater que jusqu'à présent cela fait ses preuves".

"Privilégiez les librairies"

Barbara Abel révèle au 8/9 la technique d'écriture à suspense de ses thrillers

Cette technique donne un résultat sans précédent. Avec Et les vivants autour, les lecteurs ont affaire à un véritable "page turner", un roman qu'on lit sans pouvoir s'arrêter. L'écrivaine déclare à ce sujet : "Je mets un an à l'écrite plus ou moins. Il est sorti le 5 mars et il y a des lecteurs qui m'ont écrit le 7 mars me demandant quand paraissait le suivant".

Barbara Abel lance enfin un appel au public. Oui, vous pouvez vous procurer son livre même en période de confinement. Il vous suffit de vous le faire livrer directement à votre domicile. Toutefois, l'auteure demande de privilégier les librairies : "Allez voir d'abord sur les sites internet de vos librairies de quartier des commerces à proximité avant de vous adresser aux sites de grande distribution car beaucoup de libraires s'organisent et livrent à domicile. Quand c'est dans le quartier c'est tout à fait possible". Elle précise sa pensée : "Essayez vraiment de privilégier les commerces de proximité c'est important car pour eux c'est la catastrophe même si ça l'est pour tout le monde. Je prêche pour la chapelle des libraires". De fait, selon elle, les ventes de romans sont en chute libre.

Le confinement, la période idéale pour se (re)mettre à la lecture ?

Articles recommandés pour vous