RTBFPasser au contenu

Monde

Bangladesh: manifestations interdites, le leader de l'opposition enfermé

Bangladesh: manifestations interdites, le leader de l'opposition enfermé
04 janv. 2015 à 11:391 min
Par Belga News

Zia avait menacé le pouvoir de manifestations de masse afin de marquer le premier anniversaire du "Jour qui a tué la démocratie", le 5 janvier 2014, date de la tenue d'élections législatives qualifiées de "fantoches" par son Parti nationaliste du Bangladesh (BNP) et ses alliés, qui les avaient boycottées.

"Elle a été confinée dans son bureau. La police a bouclé la zone. Elle a voulu rendre visite vers minuit à un collègue, malade, et on ne l'a pas laissée sortir", a indiqué à l'AFP l'assistant de Zia, S.R Shimul Biswas.

La police a interdit toute manifestation dans la capitale, dimanche à partir de 17h00 (12h00, heure belge) et jusqu'à nouvel ordre, après que le parti au pouvoir eut informé de la tenue de protestations.

Autobus et ferries à destination de Dacca ont été stoppés et la ville était pratiquement coupée du reste du pays.

Les principaux sièges des partis d'opposition dans le centre-ville étaient également bouclés par la police le samedi à minuit, selon les chaînes de télévision locales.

Belga

Articles recommandés pour vous