RTBFPasser au contenu

Medias

Bande Dessinée : Dow – 1. Les Ailes du Loup

Bande Dessinée : Dow – 1. Les Ailes du Loup
24 oct. 2020 à 05:342 min
Par Jacques Schraûwen

DOW ne peut que faire penser à un super-héros. Il est surtout un aventurier, un homme avide de vengeance, dans un univers de mafieux, d’art et de trahisons…

dow
dow dupuis

La couverture de cet album, en nous montrant en effet un personnage qui porte un costume très symbolique de la thématique des super-héros, annonce la couleur. On y aperçoit Aliocha, donc, le héros de cet album, qui se trouve sur le toit d’un bâtiment. Il tient à la main une bombe de peinture. Autour de lui, on voit voler des pigeons. Il ne manque qu’une seule chose pour définir complètement ce personnage : un tatouage… Aliocha est un super-héros, à sa manière, mais sans vrais pouvoirs extraordinaires. Aliocha, pendant la journée, est un tatoueur réputé, avec une clientèle qui n’a aucune difficulté financière. La nuit, il devient un " street-artist " engagé qui fait penser à Banksy. Et il est aussi un homme qui des buts infiniment moins avouables.

Tout cela pourrait paraître confus, mais ce n’est pas le cas, dès qu’on entre dans l’intrigue concoctée par la scénariste, Thilde Barboni. Romancière par ailleurs, Elle aime en effet mélanger les histoires, construire des récits qui mêlent les genres. C’est le cas ici, encore, mais avec toujours, le souci de ne pas perdre le lecteur en cours de route, de l’agripper, en quelque sorte, en lui montrant à voir des actes et des actions dans lesquels la passion est omniprésente. Toutes les passions…

Thilde Barboni

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

dow
dow dupuis

Dans DOW, il est évident qu’on se trouve dans un face à face de deux systèmes de codes spécifiques. Il y a les codes habituels du polar : une guerre des gangs, une vengeance, la mafia, le poids du passé. Et il y a aussi les codes du comics américain, au niveau du dessin de Gabor, de ses perspectives, de ses couleurs et du rythme des pages.

Et ce mélange fonctionne. C’est une bd d’aventures, violente, avec des protagonistes bien typés. Mais c’est aussi, en même temps, un livre plein de références, philosophiques, historiques, littéraires… On y découvre une partie de l’histoire de la Russie soviétique, de celle du nazisme et de ses compromissions, on croise la présence de Dostoïevski. Et le fait de créer un héros tatoueur, ce n’est pas seulement profiter d’un phénomène de mode : c’est aussi sous-entendre que toutes les apparences, finalement, sont fabriquées… C’est donc un livre qui est bien plus qu’une simple aventure policière convenue. Dow, c’est une série qui nous parle dès son premier tome, du temps, du hasard, de ce lieu où tous nous nous trouvons toutes et tous, entre l’avant et l’après…

Jacques Schraûwen

Dow – 1. Les Ailes du Loup (dessin : Gabor – scénario : Thilde Barboni – éditeur : Dupuis – 64 pages)

Articles recommandés pour vous