RTBFPasser au contenu

Outside

Balsam, un spectacle qui s’écoute, se goûte et se hume en ouverture du Festival Artonov

Balsam, un spectacle qui s’écoute, se goûte et se hume en ouverture du Festival Artonov
01 oct. 2021 à 07:342 min
Par Céline Dekock

Un spectacle qui stimule vos sens, l’ouïe, l’odorat, le goût, un concert qui se savoure, voici la promesse du spectacle Balsam qui ouvrira ce dimanche 3 octobre la 7e édition du Festival Artonov qui, depuis 2017, faire converger les arts vivant dans des lieux Art nouveau, Art déco ou d’architecture remarquable de Bruxelles.

Le festival Artonov ouvre cette année sa 7e édition et élargit son champ d’action. Jusqu’ici, il mettait en valeur différentes représentations artistiques dans des édifices Art Nouveau ou Art Déco, et pour cette édition, il va un pas plus loin en explorant aussi des bâtiments qui reflètent la qualité, la beauté de notre architecture industrielle et d’autres qui sont tout simplement remarquables sur le plan architectural.

Art – pour le dialogue qu’il instaure entre les arts

O – pour le festival en lui-même, les liens entre des formes artistiques variées et la symbiose qui en découle

Nov – pour les nouveaux, les jeunes artistes émergents.

Parmi les nouveaux lieux investis, il y a notamment la Tour à Plomb, ancienne fabrique de plombs devenue un centre culturel et sportif en plein cœur de Bruxelles, le See U, ancienne caserne de gendarmerie d’Ixelles ou la nouvelle et sublime Gare maritime de Tour & Taxis.

Pour l’ouverture de cette nouvelle édition, vous pourrez assister, ce dimanche 3 octobre à la Maison de la Poste, à Balsam, un spectacle assez inqualifiable qui se présente comme une expérience sensorielle totale. Aux commandes, la compagnie Laïka et l’ensemble Zefiro Torna.

"Un concert alchimique dans lequel la musique se mêle à des senteurs, des saveurs et des sensations surprenantes et où les sons se transforment en images." Voilà la description que la compagnie donne pour son spectacle.

On est face à des chefs, des cuisiniers qui concoctent une sorte de repas mais le rituel est tel qu’on a l’impression d’assister à une cérémonie vaudoue : vous prendrez une part active parce que vous pourrez goûter les préparations surprenantes qui s’élaborent sous vos yeux. Une goutte qui devient perle comestible.

Le tout est accompagné de musiques et de chants traditionnels de Grèce, du Portugal, d’Islande. Vous entendrez des sonorités mystiques d’Hildegarde Von Bingen, de la musique polyphonique du XVe siècle ainsi que des compositions de l’ensemble Zefiro Torna.

Les textes des chansons ont eux aussi été méticuleusement choisis : inspirés de vers du Cantique des Cantiques, de poèmes de Virgile et d’Horace, de poésies de contemporains de Baudelaire et Verhaeren. Vous serez très probablement envoûtés.

Et comme ce sont des représentations que l’on peut qualifier d’apéritives, il y en a une à 12h et une autre à 18h ; histoire d’y assister avant le repas et d’avoir tous vos sens en alerte !

Pour les infos et les réservations, rendez-vous sur le site festival-artonov.eu.

Articles recommandés pour vous