RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le top des activités

Balade féerique et contemporaine en Gaume

Le "Trou des fées" en Gaume, un lieu de balades rempli de contes et légendes

Les forêts de Gaume recèlent bien des surprises. Au détour d’un sentier, se découvre la roche calcaire du mystique " Trou des fées ". Plus loin, la balade nous emmène vers un centre d’art contemporain mêlant vieilles pierres et containers maritimes.

La Gaume offre de nombreuses opportunités de balades, quelque part entre Virton et Etalle s’entremêlent légendes et art contemporain. Plus précisément à Croix-Rouge, la balade débute sur un lieu-dit appelé le " Trou des fées ". Des roches calcaires creusées forment des alvéoles. Celles-ci datent du néolithique (entre 5000 et 2500 ans avant notre ère) et auraient été habitées par des hommes à l’époque. Ce lieu mystique n’a jamais cessé d’intriguer les habitants de la région qui attribuent au " Trou des fées " la légende d’une habitation de fées et farfadets, comme dans d’autres endroits de Gaume.

Loading...

Une région remplie de contes et légendes

L’appellation vient d’une légende que nous narre le conteur Christian Schaubroeck, tout en marchant et fouinant à l’entrée des cavités de la roche. Une roche qui va parfois jusqu’à quinze mètres de longueur et haute d’un petit mètre. Ce " Trou des fées " intrigue et pousse à la balade avec un parcours balisé de 2 kilomètres. Tout du long, des panneaux explicatifs de la légende vous guident, pour les grands comme les petits. Tout comme des œuvres d’art en bois représentant des fées sont postées de part et d’autre aux abords du sentier.

Gaume TvLux Trou des Fées

La promenade est libre et gratuite et indiquée au départ d’un parking situé au croisement de deux routes. D’autres histoires de fées ou celles du "d’Jean d’Mady" vous porteront lors de marches en terre gaumaise et dans ses légendes. Une région qui compte bon nombre de balades répertoriées, sur le thème des contes et légendes ou non. Mais sans aller trop loin, à cinq kilomètres de là, une autre balade autour du site de Montauban est possible.

De l’art contemporain à ciel ouvert

Autour d’un étang, d’un ruisseau et d’une ancienne forge datant du 16e siècle, d’imposantes œuvres d’art ainsi qu’un étrange bâtiment formé de containers vitrés se dévoilent. Depuis 25 ans, le Centre d’Art Contemporain du Luxembourg Belge (CACLB) a établi ses quartiers à Montauban, non loin de Buzenol. Chaque saison, plusieurs expositions sont développées et exposées spécifiquement pour le lieu. Des artistes choisis pour leurs affinités avec la nature enveloppant le site, comme nous l’explique la directrice, Françoise Lutgen : " Ils viennent s’imprégner du lieu, et reviennent ensuite pour créer des œuvres directement adaptées au CACLB tant pour sa partie extérieure qu’intérieure."

 

Loading...

L’espace intérieur plus récent est composé par un assemblage de containers maritimes soudés et largement vitrés pour apporter une ouverture magistrale sur l’ensemble du site. La visite est gratuite et le site ouvert de mars à mi-octobre. Un accueil vous expliquant l’exposition en place se fait naturellement par l’équipe du CACLB, dont les horaires et infirmations sur les expositions en cours sont à retrouver sur le site Internet.

Sur les hauteurs de cette vallée, des ruines d’un château ainsi que d’autres pièces archéologiques sont visibles si la balade vous en dit. Montauban et ses forêts environnantes abritent bien des surprises et mystères, de quoi ravir les amateurs de nature, de légendes et d’art.

Sur le même sujet

"La Rue et Toi", le festival qui transforme le village de Ruette en galerie d’art et festival de musique

Le top des activités

Aubange : des QR codes dans le nouveau topo-guide de la Gaume Buissonnière

Luxembourg Matin

Articles recommandés pour vous