RTBFPasser au contenu

Bactéries intestinales et sommeil sont liés chez les nourrissons, une nouvelle piste pour agir sur les problèmes de développement?

Bactéries intestinales et sommeil sont liés chez les nourrissons, une nouvelle piste pour agir sur les problèmes de développement?
23 déc. 2021 à 07:491 min
Par Belga

Les nourrissons qui dorment davantage la journée présentent une moindre diversité de bactéries intestinales et la fragmentation du sommeil nocturne est liée au type de bactéries présentes dans l'intestin, selon une étude des universités de Fribourg et Zurich. De telles interactions n'étaient connues jusqu'à présent que chez les adultes.

Les bactéries qui vivent dans l'intestin des nourrissons ont un lien avec leur sommeil. Et ce, dès l'âge de 3 mois, comme le rapportent Salome Kurth, de l'Université de Fribourg, et Sarah Schoch, de l'Université de Zurich, dans la revue Progress in Neurobiology.

Des résultats "prometteurs"

Une importante étude de cohorte longitudinale, réalisée en Suisse auprès de 162 nourrissons, a permis de révéler ces liens. Les nourrissons étaient observés à leur domicile à trois reprises: à l'âge de 3 mois, 6 mois et 12 mois. A chaque fois, ils ont été équipés d'un capteur de mouvement à la cheville afin de suivre leur sommeil durant une dizaine de jours.

L'étude a mis en évidence que le sommeil, les bactéries intestinales et l'activité cérébrale évoluent en parallèle au cours de la première année de vie.

Plus précisément, les nourrissons présentant un profil différent de bactéries dans l'intestin ont également une activité cérébrale différente pendant le sommeil. Les liens les plus forts sont observés à l'âge de 3 mois, ce qui met en évidence une période sensible.

""Ces résultats sont prometteurs (...) Il est possible d'intervenir sur les problèmes de sommeil grâce un accompagnement spécifique des parents et sur la flore intestinale via l'alimentation, cela ouvre des pistes pour intervenir sur les problèmes de développement", souligne la chercheuse Salome Kurth. Des études cliniques seront toutefois nécessaires avant de pouvoir généraliser ces résultats.

 

Sur le même sujet

21 juin 2022 à 16:15
5 min

Articles recommandés pour vous