RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Avez-vous besoin d’une arme chez vous ?

Avez-vous besoin d’une arme chez vous ?
23 mai 2022 à 09:352 min
Par C'est vous qui le dites

678.592… C’est le nombre d’armes enregistrées en Belgique, il n’y en a jamais eu autant ! Sudinfo nous apprend ce matin que 170.000 particuliers ont enregistré au total près de 700.000 armes, c’est dans le Hainaut qu’il y en a le plus. Ces armes sont enregistrées entre autres pour du tir sportif, pour des collections ou le folklore. Le président d’un club de tir se plaint de l’image qu’ont les tireurs, souvent négative à tort de ce qu’il dit dans le journal, puis aussi des règles qui se durcissent en Europe, " comme s’il y avait une volonté de désarmer les honnêtes citoyens ".

Vous avez besoin d’une arme chez vous ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Si on essaie de rentrer de chez moi, je tire"

Huguette, une auditrice de Wodecq, dans la province de Hainaut, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Dans ma famille, il y avait beaucoup de chasseurs et je sortais beaucoup avec eux. J’ai aussi fait partie d’un club de tir. J’ai gardé le fusil de chasse de mon papa en souvenir, mais aussi pour me défendre. Si on essaie de rentrer chez moi, je tire. Il y a quelques années, on est rentré chez ma voisine et on a forcé la porte de plusieurs voisins, mais pas la mienne."

kolderal – Getty Images

"Si une guerre éclate, je préfère être armé"

À Charleroi, Thierry nous partage son avis : "J’ai une arme chez moi. Ma femme voulait faire du tir sportif et je l’ai accompagnée. Mon arme est à la cave, dans un coffre. Ce n’est pas par peur qu’on vienne voler chez moi car, de toute façon, je n’aurais pas le temps d’aller chercher mon arme à la cave. Mais vu comme la société tourne, je pense à ce que vivent les Ukrainiens et je me dis que si une guerre éclate, je préfère être armé."

AleksandarGeorgiev – Getty Images

"Tout le monde ne sait pas se contrôler"

Le débat se termine avec Michel à Ganshoren : "Le juge d’instruction m’a enlevé mon arme lors d’un contrôle et j’en suis très heureux, finalement. Je l’avais acheté en vente libre et elle était dans le coffre de ma voiture. Un jour, en voyant des gens se battre sur la route, j’ai voulu sortir mon arme pour leur faire peur. Je me rends compte maintenant que tout le monde ne sait pas se contrôler et qu’on n’est pas aux États-Unis."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

20 mai 2022 à 13:27
1 min
19 mai 2022 à 09:20
1 min

Articles recommandés pour vous