RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ?

Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ?
17 févr. 2021 à 10:562 min
Par C'est vous qui le dites

Des contrôles mystères vont être lancés cette année pour vérifier qu’il n’y a pas de discrimination au logement. Cela fait plusieurs années que ces tests mystères sont possibles à Bruxelles mais n’avaient jamais été mis en place, alors que la Wallonie travaille actuellement également à la mise en place d’un tel dispositif comme l’explique La DH ce matin. L’idée est que des candidats locataires se présentent avec des profils similaires, à l’exception de l’origine ethnique, la source de revenus, la composition familiale, l’âge, le handicap ou le genre.

Avec des tests mystères, c’est la fin de la discrimination au logement ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ?
Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ? Joe Raedle – Getty Images

"Il m’a claqué la porte au nez"

Nancy, une auditrice originaire d’Arlon est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je pense qu’il s’agit d’une question de mentalité. À ma voix et à mon nom, on ne peut pas savoir que je suis d’origine africaine. Lorsque je recherchais un logement, j’étais en communication avec un propriétaire très enclin à me louer son appartement… Jusqu’au jour où je suis allée visiter et qu’il a vu ma couleur de peau. Il m’a claqué la porte au nez, je n’ai pas pu visiter l’appartement. Je pense que prendre les propriétaires discriminants en flagrant délit peut être une bonne chose, mais on ne peut pas non plus forcer un propriétaire à louer contre son gré. Selon moi, les contrôles mystères vont juste camoufler le racisme car les gens trouveront toujours une bonne excuse pour refuser un locataire potentiel."

Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ?
Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ? Joe Raedle – Getty Images

"Cela va camoufler le racisme"

Pour Naomi à Ixelles, les contrôles mystères ne changeront rien : "On sait depuis des années qu’il y a un problème de discrimination, donc je ne vois pas ce qu’ils cherchent à prouver en faisant ça. Oui, le propriétaire ou l’agent sera pris en flagrant délit, mais que va-t-il se passer ensuite ? En tant que locataire, je ne voudrais pas qu’on me loue un bien uniquement pour éviter une procédure pénale, je ne me sentirais pas en sécurité avec un propriétaire raciste, par exemple. Le racisme ne partira pas de cette façon, il y a énormément de déni par rapport à cela et même prise sur le fait, la personne ne changera pas. Cela va juste camoufler le racisme."

Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ?
Avec des tests mystères, est-ce la fin de la discrimination au logement ? Justin Sullivan – Getty Images

"Cela soulève une question fondamentale"

Le débat se conclut à Mons avec Jean-Marc : "Je préfère attendre et voir comment vont se dérouler ces contrôles mystères avant de me faire un avis. J’ai des doutes quant au fait que ces contrôles seront réellement appliqués. Il y a la règle et ce qu’on fait de la règle. Quand on voit déjà les contrôles Covid qui ne se font pas, je ne m’attends pas à mieux concernant cette affaire. Mais je trouve que cela soulève une question fondamentale, celle de l’accès au logement et la relation entre le locataire et le propriétaire."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous