RTBFPasser au contenu
Rechercher

"Auteurs juifs" de la Shoah: débat en Pologne sur les propos du Premier ministre

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki le 17 février 2018 à Munich en Allemagne
19 févr. 2018 à 09:57Temps de lecture1 min
Par AFP

"Erreur" ou "bousillage politique": les propos du Premier ministre polonais sur les "auteurs juifs" de la Shoah ont suscité des critiques à Varsovie, mais aussi des réactions de soutien, selon lesquelles Mateusz Morawiecki "avait dit la vérité".

Du côté du gouvernement, on veut espérer un apaisement après la conversation téléphonique dimanche entre M. Morawiecki et son homologue israélien Benjamin Netanyahu, dans le contexte de tensions suscitées par une loi polonaise controversée sur la Shoah.

M. Netanyahu avait dit à son homologue qu'il jugeait ses propos "inacceptables".

Cet entretien "a bien entendu contribué à la désescalade de la tension entre Varsovie et Tel Aviv", a dit le chef du cabinet du Premier ministre Michal Dworczyk, sur la chaîne privée TVN24. Mais les commentateurs des principaux quotidiens polonais restent sévères.

Le Premier ministre "devait éteindre l'incendie dans les relations polono-israéliennes, mais il a versé de l'essence à la place de l'eau", écrit Gazeta Wyborcza (GW), proche de l'opposition, sous le titre "Bousillage politique".

"Dans une question aussi délicate, il aurait dû s'exprimer avec précision: indiquer les crimes et les criminels", ajoute Gazeta Wyborcza, qui reproche au chef du gouvernement de "mettre sur le même plan le comportement d'une poignée de Juifs et les crimes des Allemands et d'un groupe considérable de Polonais, Ukrainiens et Russes".

Sur le même sujet

La Pologne pourrait empêcher toute restitution de biens juifs spoliés par les nazis

Monde