RTBFPasser au contenu

Luxembourg Matin

Aubange : un comportementaliste pour vous aider à éduquer votre chat et votre chien

Georges Didier, un comportementaliste félin et canin à Aubange

Après avoir travaillé pendant 20 ans dans le milieu bancaire au Luxembourg, Georges Didier a pris un virage à 360 degrés pour suivre une formation dont il rêvait, celle de comportementaliste félin et canin.

Ce métier consiste à se rendre chez les personnes adoptantes pour les aider à trouver l’origine de la problématique qu’ils peuvent rencontrer avec leur animal.

Georges Didier : "J’interviens également en prévention quand les adoptants désirent, par exemple, un chat. Ils font appel à mes services pour voir l’environnement dans lequel l’animal va évoluer, s’il y a d’autres animaux et ce qui peut être mis en place pour que la future cohabitation se passe bien".

Des comportements inadaptés

Il y a 3 problématiques que Georges Didier rencontre fréquemment. Tout d’abord il y a le souci du chat qui fait ses besoins en dehors de sa litière.

"Dans ce cas de figure, il faut tout d’abord consulter son vétérinaire pour éliminer la cause médicale, précise Georges Didier. Ensuite, j’interviens si l’origine du problème est comportementale".

La deuxième problématique est liée à l’agressivité que le chat peut avoir envers les autres chats de la maison mais également envers les humains. Et le but est de découvrir la cause de ce comportement.

Le troisième cas de figure concerne les miaulements intempestifs. Quand le chat miaule, par exemple, toutes les nuits à 3 heures du matin. Il faut à nouveau contrecarrer ce comportement qui peut être dérangeant.

Georges Didier est comportementaliste pour les félins et les chiens
Georges Didier est comportementaliste pour les félins et les chiens Tous droits réservés

L’accueil des chiots

Si Georges Didier s’occupe des félins, il prend également en charge la venue d’un jeune chien dans une famille et également l’étude de son comportement.

"Je vais chez les adoptants pour suivre l’accueil du chiot, donner des bases d’éducation et leur prodiguer des conseils par rapport à l’environnement dans lequel l’animal va évoluer. J’interviens également pendant la période de pré-adoption pour aider les futurs adoptants à choisir la race qui leur conviendrait le mieux et faire le bon choix concernant l’élevage. J’organise également l’école du chiot où je donne des cours d’éducation canine pour tous les chiots de moins de 6 mois".

Les petits trucs de Georges Didier

Pour vous faciliter la vie dans l’apprentissage d’éducation d’un jeune chat, Georges Didier a quelques astuces qui vous aideront afin d’éviter quelques désagréments.

Votre chat est-il ok pour les caresses ?

"Il y a tout d’abord, le test de consentement pour savoir si votre chat accepte de se faire caresser, explique Georges Didier. Il faut tendre le bras vers la tête de l’animal et observer s’il vient au contact de la main. S’il vient vers vous c’est qu’il a envie d’avoir une interaction et vous allez pouvoir lui proposer des caresses. Je préconise plutôt sur la tête et au niveau des joues. Et s’il ne vient pas vers vous, il n’a tout simplement pas envie d’avoir des interactions avec vous. Les propriétaires de chats connaissent bien ce phénomène, il s’agit d’un animal, au contraire du chien, avec lequel il n’est pas toujours facile de rentrer en contact".

Un autre truc pour les adoptants, qui ont plusieurs chats à la maison, est d’avoir un bac à litière en plus que le nombre de chats. Un conseil plus général est de souligner, par une récompense, un comportement de l’animal souhaité par le propriétaire et d’ignorer un comportement non souhaité. Il ne faut pas oublier que dès qu’on apporte de l’attention à un comportement, on le renforce. Et si le fait d’ignorer le chat, ne fonctionne pas, on envisage alors de le réorienter.

 

Loading...

Sur le même sujet

02 déc. 2021 à 09:38
1 min
30 mars 2021 à 10:44
1 min

Articles recommandés pour vous