RTBFPasser au contenu

Regions Luxembourg

Aubange : il manque encore des volontaires pour le biomonitoring autour du broyeur à métaux

Le broyeur à métaux à Aubange

Le biomonitoring autour du broyeur à métaux d' Aubange est-il compromis faute de volontaires ?
Ce mardi, en commission de l’environnement du parlement wallon, le député écolo Jean-Philippe Florent a interpellé la ministre de l’Environnement, Céline Tellier, à ce sujet.

Rappelons que pour connaître les niveaux d’imprégnation des riverains à certains polluants émanant des broyeurs, le gouvernement wallon a demandé à l’ISSEP, l’Institut Scientifique de Service Public, de notamment mener un biomonitoring auprès d’adolescents de 12 à 19 ans habitant près des 7 broyeurs à métaux wallons.
Pour celui d’Aubange, 50 adolescents volontaires sont recherchés mais Jean-Philippe Florent s’inquiète du manque de volontaires qui se sont manifestés dans cette zone.
La ministre Tellier a répondu que le nombre de volontaires dans la zone d’Aubange restait, en effet, insuffisant; qu’en date du 9 mai, seules 12 candidatures avaient été enregistrées et d’ajouter : "Le risque est réel que le protocole ne puisse être mis en œuvre. "
La ministre a néanmoins rappelé que tant la commune d’Aubange que l’ISSEP avaient relancé une communication ciblée envers la population. Par ailleurs, la période de recrutement des volontaires est prolongée jusqu’au 30 juin.
Plus d’infos : https://www.issep.be/biobro/

Sur le même sujet

30 mars 2022 à 04:00
2 min

Articles recommandés pour vous