RTBFPasser au contenu

Mercato

Aubameyang, Dembélé, Morata, Klauss... : 8 noms qui devraient agiter la fin du mercato

Aubameyang, Dembélé, Morata, Klauss... : 8 noms qui devraient agiter la fin du mercato
26 janv. 2022 à 10:275 min
Par Antoine Hick

Comme le veut la tradition, le mercato hivernal est bien plus calme que son édition estivale. Année après année, les clubs tentent de peaufiner leur effectif en janvier, sans forcément casser leur tirelire. À certaines exceptions près évidemment…

Tour d’horizon des 8 dossiers chauds qui pourraient venir émailler cette fin de mercato hivernal.

1. Dusan Vlahovic : La Juventus plutôt qu’Arsenal ?

Une affaire d’heures ? Cité avec beaucoup d’insistance du côté d’Arsenal, Dusan Vlahovic pourrait finalement poser ses valises à la Juventus dès cet hiver.

Selon les médias italiens, les discussions seraient mêmes déjà bien avancées et un accord aurait été trouvé entre la Vieille Dame et la Fiorentina autour de la rondelette somme de 75 millions d’euros.

Un beau pied de nez aux Gunners qui comptaient sur la venue de la pépite serbe pour redorer leur blason et starifier un effectif homogène mais qui ne compte quasiment plus aucun vrai porte-étendard.

Auteur de 17 buts en 21 matches avec la Fiorentina cette saison, Vlahovic va donc, plus que probablement, franchir un gros cap dans sa carrière à la Juventus. Au vu du potentiel du bonhomme, pas sûr que ça l’effraie…

 

2. Robin Gosens : l’Inter plutôt que les nouveaux riches de Newcastle ?

En voilà un qui profite amplement de son excellent Euro avec l’Allemagne pour franchir quatre à quatre les paliers. À 27 ans et après cinq saisons à l’Atalanta, Robin Gosens semble avoir fait le tour de la question chez la Dea et pourrait donc lever les voiles dès cet hiver.

En mode goinfres, les nouveaux riches de Newcastle s’étaient évidemment positionnés sur le dossier. Mais au grand dam de Magpies visiblement moins attirants qu’ils l’espéraient, Gosens devrait finalement filer à l’Inter Milan.

Les médias italiens annoncent qu’un accord aurait été trouvé autour des 25 millions euros. Une superbe pioche pour les Intéristes si ce transfert, finalement assez abordable, venait à se concrétiser.

3. Pierre-Emerick Aubameyang : une porte de sortie pour le pestiféré ?

Itinéraire d’une carrière (temporairement) gâchée. Star incontestée d’Arsenal pendant plusieurs années au point d’être intronisé capitaine, Pierre-Emerick Aubameyang poursuit sa lente descente aux enfers chez les Gunners.

D’abord privé du symbolique brassard puis invectivé par son coach Mikel Arteta pour des écarts disciplinaires avant d’être finalement évincé du noyau, le Gabonais n’est plus que l’ombre du formidable joueur qu’il a été.

Résultat, pour sortir du placard londonien où il végète, Aubameyang chercherait un échappatoire. Selon les médias anglais, 6 clubs européens seraient intéressés (le joueur a refusé les Emirats), et pas des moindres : l’AC Milan, Séville, l’OM, le PSG, la Juventus et le Barça.

Laquelle de ces 6 équipes raflera la mise ? Probablement celle qui acceptera de tenir compte des émoluments énormes du Gabonais : 7 millions annuels.

4. Ousmane Dembélé : Chelsea pour évacuer le Blues du Barça ?

"Je t’aime, moi non plus." Tumultueuse au point d’en devenir presque caricaturale, l’histoire d’amour (ou de désamour, c’est selon) entre Ousmane Dembélé et le Barça pourrait enfin connaître son épilogue cet hiver.

Proclamé tsar parmi les stars à de nombreuses reprises avant d’être voué aux gémonies par son club pour des blessures récurrentes, quelques écarts de conduite et des aspirations salariales démesurées, le Français est gentiment poussé vers la sortie depuis quelques jours.

Selon The Mirror, la piste la plus chaude mènerait vers… Chelsea où un certain Thomas Tuchel (qui a déjà eu Dembélé sous ses ordres) serait potentiellement intéressé.

Reste désormais à voir si les Blues anticiperont les choses pour s’attacher les services de Dembélé dès cet hiver. Dans le cas contraire, le Français pourrait quitter les Blaugrana libre cet été. Et à ce moment-là, fort est à parier que les prétendants seront beaucoup plus nombreux à se bousculer au portillon.

 

5. Bruno Guimaraes : onéreux lot de consolation pour Newcastle ?

Newcastle et sa récente folie des grandeurs, épisode 233. Plus que probablement devancés par l’Inter dans le dossier Gosens, les Magpies seraient prêts à apaiser leur douleur en s’offrant le prometteur Bruno Guimaraes.

À 24 ans, le Brésilien est l’un des piliers de l’OL (20 matches de Ligue 1 cette saison) et est ardemment courtisé par les plus grandes écuries européennes (Juventus et Arsenal en tête). Seul hic, les deux formations susnommées aimeraient attendre l’été prochain pour se l’offrir.

Ses mannes financières pleines à craquer, Newcastle pourrait donc anticiper les débats et faire le forcing pour acquérir Guimaraes dès cet hiver. Au vu des problèmes financiers actuels de l’OL, il ne serait d’ailleurs pas étonnant que les Gones cèdent. On évoque une somme autour des 40 millions d’euros (!)

6. Tanguy Ndombélé : chaînon manquant du PSG ?

Les 72 millions d’euros investis par Tottenham en 2019 ne semblent déjà plus qu’être un lointain souvenir. Recruté à prix d’or par les Spurs, Tanguy Ndombélé ne s’est jamais imposé en cité londonienne et traîne son spleen sur le petit banc depuis le début de saison (9 bribes de matches).

À 25 ans, il pourrait donc changer de crémerie… et revenir en France. Du côté du PSG, le tandem Pochettino-Leonardo ferait en effet le forcing pour le rapatrier, estimant qu’il pourrait venir combler les lacunes de l’entrejeu parisien.

Seulement voilà, pour pouvoir s’attacher les services de l’ancien joueur de Lyon, il va falloir dégraisser un entejeu déjà bien pléthorique. Et à cinq jours de la fin du mercato, les Herrera, Paredes, Danilo, Gueye ou Wijnaldum ne semblent pas pressés de déguerpir.

La piste Ndombélé semble donc prendre du plomb dans l’aile depuis quelques heures. À moins que le front-office parisien ne craque finalement et ne vienne s’offrir un Ndombélé pour densifier encore un petit peu plus son noyau. "Au diable l’avarice" diront certains. Avec le PSG, on n’est plus à l’abri de rien…

 

7. Alvaro Morata : au Barça pour sécher les larmes des Blaugrana ?

La plaie est encore ouverte, les blessures à peine pansées. Alors qu’ils comptaient sur la venue de l’éternel Kun Aguëro pour redynamiser un contingent offensif qui tirait la langue, les supporters blaugrana sont vite retombés sur terre, ébranlés par les problèmes cardiaques de l’Argentin.

Orphelins de leur nouvel homme providentiel, les Catalans cherchent donc son suppléant. Et si la piste Haland reste chaude (mais probablement pour l’été prochain), une solution à moyen terme serait plus que jamais envisagée : Alvaro Morata.

À 29 ans, l’Espagnol, pourtant décrié par certains, continue de rouler sa bosse dans les principaux grands clubs européens, gardant, au fil des ans, une cote étonnamment élevée.

Membre important (22 matches, 5 buts) d’une Juventus qui court après sa meilleure forme, Morata pourrait quitter la Vieille Dame en pleine saison. L’arrivée imminente d’un Dusan Vlahovic plus flashy pourrait en effet lui octroyer un bon de sortie. Et selon les médias espagnols, les discussions avec le Barça seraient déjà très bien entamées…

8. Joao Klauss – Jackson Muleka : quitter Sclessin pour Saint-Trond ?

Plus proche de chez nous, Joao Klauss et Jackson Muleka pourraient eux aussi larguer les amarres dès cet hiver. Principaux fers de lance offensifs du Standard en 1e partie de saison, les deux avants ont reculé dans la hiérarchie liégeoise après le retour au bercail de Renaud Emond.

Résultat, il se murmure que l’un des deux Rouches pourrait quitter le Standard… et rejoindre Saint-Trond. Des rumeurs, qui peuvent paraître surprenantes au vu du pedigree des deux joueurs, mais qui ont pris de l’ampleur ces derniers jours.

Alors partiront ou partiront pas ? À l’heure actuelle, difficile de se prononcer. Une chose est sûre : au vu de ses lacunes offensives et d’un effectif finalement pas si quantitatif, les Rouches auraient tort de les laisser partir tous les deux.

Reste à voir qui sera "sacrifié" dès cet hiver.

Sur le même sujet

31 janv. 2022 à 23:38
1 min

Articles recommandés pour vous