Monde

Au moins 42 personnes décèdent en Inde, victimes d'un alcool frelaté

© © Tous droits réservés

28 juil. 2022 à 07:40Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alice Dulczewski

Au moins 42 personnes sont décédées dans l'ouest de l'Inde et près de cent autres ont été hospitalisées depuis lundi, victimes d'un alcool de contrebande, a indiqué jeudi la police.

De hauts responsables de la police des districts de Botad et d'Ahmedabad, dans l'État du Gujurat, ont déclaré qu'au moins 42 personnes étaient décédées après avoir bu de l'alcool frelaté.

"31 personnes sont mortes après avoir consommé de l'alcool frelaté à Botad. Environ 50 autres ont été admises à l'hôpital dans le district voisin de Bhavnagar", a déclaré à l'AFP l'inspecteur général de la police du district de Bhavnagar, Ashok Yadav. 

Et le district d'Ahmedabad a enregistré 11 décès selon l'inspecteur général de ce district, V. Chandrasekar. 

Le Gujarat est un État où la consommation et la vente d'alcool sont interdites par la loi.

Du méthanol industriel

Selon Ashok Yadav, des habitants d'une demi-douzaine de villages ont bu de cet alcool fourni dimanche par un trafiquant local.

"L'enquête a révélé que les victimes avaient consommé du méthanol industriel, ce qui a causé leur mort", a déclaré le ministre de l'Intérieur de l'État, Harsh Sanghavi, dans un communiqué. 

Selon Harsh Sanghavi, 97 personnes ont été admises à l'hôpital pour y être soignées, dont deux sont dans un état critique.

Des centaines de personnes meurent chaque année en Inde, victimes d'alcool fabriqué dans des distilleries clandestines.

 

Sur le même sujet

Mondial 2022 au Qatar : la vente d’alcool sera très encadrée

Coupe du Monde 2022

Articles recommandés pour vous