Attaque à Münster: l'assaillant serait un Allemand d'une trentaine d'années souffrant de troubles psychiques

L'homme qui a foncé avec son véhicule sur la foule à Münster, dans l'ouest de l'Allemagne, souffrait de troubles psychiques.

© BERND THISSEN - AFP

07 avr. 2018 à 17:34 - mise à jour 07 avr. 2018 à 20:08Temps de lecture1 min
Par Belga

L'homme qui a foncé avec son véhicule sur la foule à Münster, dans l'ouest de l'Allemagne, souffrait de troubles psychiques, selon les informations de l'agence de presse allemande DPA.

L'habitation de l'assaillant a été perquisitionnée. Après l'attaque, le conducteur de la camionnette, qui a fait deux morts et une vingtaine de blessés, s'est suicidé en se tirant une balle.

Le ministère de l'Intérieur a écarté la piste terroriste et a ajouté que le conducteur du véhicule-bélier était "un Allemand et non un réfugié comme on le colporte partout".

Un Allemand d'une trentaine d'années

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, la chaîne de télévision publique ZDF et l'agence de presse allemande dpa, cet homme présenté comme étant Jens R., né en 1969, souffrait de troubles psychologiques.

ZDF assure qu'il avait tenté "il y a peu" de se suicider et que le véhicule, une camionnette grise foncée, selon des photographies prises sur place, était immatriculé à son nom.

Selon la chaîne n-tv, il avait aussi tout récemment clamé son intention de se suicider et de le faire savoir au plus grand nombre de personnes possible.

La police n'a pas voulu confirmer ces informations dans l'immédiat.