Icône représentant un article video.

Classic 21 Underground

Atomique DeLuxe en interview et session sur Classic 21

Atomique Deluxe "Légère et Maniable"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 oct. 2022 à 03:57 - mise à jour 26 oct. 2022 à 07:10Temps de lecture1 min
Par Classic 21/Communiqué

Atomique DeLuxe est venu présenter son nouvel EP, Danse Dur, qui sort ce 28 octobre, en avant-première dans nos studios ce mardi 25 octobre au micro de Laurent Debeuf dans Classic 21 Underground.

C’est en 2007 que le groupe de rock Atomique DeLuxe se forme. S’ensuivent un premier EP en 2008 puis ‘Vingt’, leur premier album en 2009. Très beau succès puisqu’à l’époque plus de 4.000 exemplaires des deux opus cumulés sont vendus (hors streaming). L’album reste classé 17 semaines consécutives dans le Top belge. La presse s’enthousiasme et les concerts en Belgique, en France et au Québec s’enchaînent. En 2011 le groupe reçoit le Prix Jeff Bodart de la Sabam (rayonnement scénique à l’étranger) dans le cadre des Octaves de la Musique. Cette année-là, le groupe reçoit de nombreux autres prix et distinctions.

C’est en plein dans cet élan qu’ils doivent tout arrêter brutalement et traverser ce qui allait être une très dure période. Essentiellement, porter le deuil de leur regretté ami et fameux bassiste Salvatore ‘Toto’ Canicatti. A la même époque, leur guitariste doit rentrer en Equateur…

En 2018, il est question de "refaire un peu de musique" (sic.). Le temps de compléter l’équipe, notamment en y ajoutant des claviers; c’est Karim Sarton qui s’y colle (en plus de quelques guitares). Nicolas Kneip prendra la basse et Stefano Gagliano la guitare lead.

En 2019, à l’initiative d’un groupe de métal russe qui reprend un de leurs titres (le mémorable ‘Quand tu ne m’aimes pas’), ils sont invités à jouer en Russie pour deux tournées. C’est d’abord un succès (le groupe a même reçu une distinction à Moscou) mais aussi et surtout l’occasion de renouer avec la scène, les sensations rock et l’occasion de tester de nouvelles chansons. Ils le feront également sous un faux nom lors d’un festival liégeois, un après-midi au soleil devant un parterre assez étonné de reconnaître quelques anciennes chansons d’Atomique DeLuxe reproduites comme à l’identique avec un chanteur ayant rigoureusement la même voix éraillée que l’original et un batteur (Sergio Barbuti) frappant de même…

En avril 2020, le chanteur, auteur, compositeur Erwan Le Berre s’ennuie et appelle son ami Daran qui s’ennuyait un peu aussi, l’occasion de sortir des tiroirs un titre qui traînait à l’état de maquette quelque part dans un disque dur depuis 2016. C’était du bricolage mais c’était aussi une façon sympa de passer le temps. Suite à cette collaboration, et puisqu’ils étaient lancés, ils se sont dit qu’ils travailleraient bien sur d’autres chansons…

Août 2021, après une multitude de reports pour cause de confinements, quarantaines et impossibilité de voyager, le groupe et Daran se retrouvent enfin à Bruxelles, à l’Attic Studio, chez Team 4 Action, pour démarrer une session d’enregistrements avec Christian Martin qui se terminera deux semaines plus tard, à Liège, au White Cat Recording Studio, où sont enregistrés les voix et les claviers de ce qui deviendra le prochain EP ‘Danse dur’. En passant rendre visite, les lillois de ‘Ravage Club’ assureront les choeurs déchainés sur le titre qui ouvre l’EP.

Loading...

Les sessions ont été menées à un rythme effréné et le mixage entamé dans la foulée, dès les premiers tours
de roues du TGV-retour de Daran, pour être achevé quelques temps plus tard à Montréal. C’est Christian
Martin qui a ensuite repris la main pour le mastering. La boucle était bouclée !

Le groupe n’a rien perdu de son rock, toujours aussi puissant et mélodique, mis au service de textes finement ciselés, drôles, acides, ironiques et percutants qu’il s’agisse de détricoter l’actualité (La guerre gagne, Légère et maniable) ou de peindre des personnages singuliers (Lili danse dur, Fantôme).

Press

Articles recommandés pour vous