RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ath : Les ambassadeurs de la propreté veillent sur un quartier

Des déchets ramassés par des bénévoles du quartier
24 août 2020 à 05:58 - mise à jour 24 août 2020 à 05:58Temps de lecture1 min
Par Vinciane Votron et Pierre Wuidart

Qui ne s'est jamais étonné de la saleté des abords d'une route en Wallonie ? Il n'est pas rare de tomber sur des cannettes, des bouteilles ou des déchets alimentaires en pleine campagne. Certains s'en plaignent; d'autres ont décidé d'agir…

Depuis 2017, 20.000 Wallons sont devenus ambassadeurs de la propreté. Ils s'engagent à veiller sur une rue, un quartier, et pour cela, l'asbl Be WAPP leur fournit des sacs poubelles et du matériel.

Tout le matériel est fourni par la plateforme Be Wapp
Tout le matériel est fourni par la plateforme Be Wapp Pierre Wuidart

Action près de chez soi

Equipés d'un gilet, d'une pince, de gants, ils profitent d'une balade pour ramasser les déchets le long du chemin. Julien, Laurence, Aurore, François, Nelle font partie de ces motivés. Ils sont de sortie avec leur chariot et des sacs blancs pour les résidus, bleus pour les plastiques et les métaux. Les mégots de cigarette sont stockés à part. "On nettoie souvent cette route de campagne le week-end et sur une semaine, il y a déjà de nouveaux déchets. On a déjà découvert un poulet décapité dans un sac plastique, des médicaments et puis, les cannettes surtout. Les sacs bleus sont vite remplis." Et quand les sacs sont pleins, ils s'arrangent avec la ville pour les déposer au bon endroit au bon moment. Simple et facile.

Les ramass'Acteurs : les motivés de la propreté
Les ramass'Acteurs : les motivés de la propreté Pierre Wuidart

Encouragements et sensibilisation

Entre deux déchets, ce petit groupe des Ramass'Acteurs récolte aussi des encouragements : "On veut aussi élargir et faire des actions de sensibilisation, parce que juste ramasser les déchets, cela ne va pas faire changer les mentalités des gens. Les gens qui nous voient, on peut espérer que cela les sensibilise aussi. On veut aussi élargir et faire des actions de sensibilisation. On culpabilise pas mal le consommateur. C'est très bien de ramasser comme ça, mais s'il n'y a pas de changement global, je pense notamment aux multinationales qui continuent à utiliser du plastique. Si le produit est là, le consommateur va l'acheter. Donc, il faut miser plus haut.

Si vous souhaitez devenir ambassadeur de la propreté dans votre quartier, vous pouvez vous inscrire sur le site www.walloniepluspropre.be

Articles recommandés pour vous